C’est où, le Nord ? ~ Sarah Maeght

IMG_1146.JPG

C’est un premier roman que j’ai découvert en flânant dans la librairie et la couverture m’a beaucoup attiré. Je ne l’ai pas fait traîner longtemps dans ma bibliothèque, étant très curieuse de découvrir la plume de Sarah Maeght.

RESUME-01

Si vous commencez le roman de Sarah Maeght, vous ne le lâcherez plus… Ses phrases galopent, ses mots crépitent. Elle raconte avec rage et pleine d’espoir le quotidien d’une prof, les errances d’une fille de vingt-quatre ans qui ne sait pas très bien où elle va. C’est où, le nord ? Elle l’ignore. Mais elle y va gaiement.

C’est le portrait d’une génération, une photographie de la France d’aujourd’hui, un verre de grenadine avec trois doigts de désespoir et quelques substances interdites. Les jeunes s’y retrouveront, les parents qui se posent des questions aussi. Des romans comme celui-là, on les ouvre et on reste planté à tourner les pages, la langue pendante…

CE QUEJE PENSE-01

Dans sa tête, c’est Ikéa, bien rangé, bien organisé, dans la mienne c’est une vide-grenier bordélique.

C’est un premier roman de l’auteur frais et contemporain qui aborde avec finesse et de manière implicite des thèmes tels que l’exclusion, le handicap, le rapport à la maternité, l’homophobie,… J’ai aimé la justesse et le ton léger avec lesquels ils sont traités, autour d’une jeune femme en grande remise en question sur sa vie. Les péripéties d’Ella sont burlesques, vives et nous entraîne dans un feu d’artifice de sensations.

C’est où, le nord ? est pour moi un tourbillon dans lequel on s’envole dès la première page sans réfléchir. On atterrit à la dernière page, encore essoufflé par cet ouragan. Le roman est fluide, le style est léger, agréable et doté d’humour. Un véritable hymne à la vie et à la puissance de celle-ci, sur un ton acidulé. J’ai beaucoup aimé les personnages, leur manière d’être bruts, francs. Malgré une vulgarité qui m’a parfois légèrement dérangé, j’ai ressenti de l’empathie pour Ella, Lou et Théo. Ils m’ont semblé familiers et si réalistes qu’ils ont pris vie sous mes yeux. Ils sont délicieux et j’ai pris plaisir à les connaître.

Seul bémol de ma lecture passionnée, un livre qui suit les frasques d’une femme en plein doute sans fil conducteur pour relier tous les événements qui s’y passe. C’est comme si l’auteur avait écrit d’une traite, sans poser son stylo et sans faire de lien. Je pense que ma sensation d’essoufflement, ressenti à la fin du livre, vient de cela.

SEPARATEUR-01

Un roman rafraîchissant, prometteur et très agréable, qui permet d’oublier les tracas de quotidien pour se plonger dans ceux d’Ella.

TRES BONNE LECTURE-01

Je vous jure, madame, le Télé-Achat, c’est pareil que la vie.
– Comment ça?
– C’est jamais comme à la télé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s