La bibliothèque des cœurs cabossés ~ Katarina Bivald

la bibliothèque des coeurs cabossés.JPG

C’est en découvrant la parution récente du dernier livre de Katarina Bivald, Le jour où Anita envoya tout balader, que j’ai eu envie de me plonger dans l’univers de l’auteur et de repartir zéro en lisant son premier roman.

Résumé :

Tout commence par les lettres que s’envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l’Iowa. Après deux ans d’échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu’Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine.

Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis – et pas uniquement les personnages de ses romans préférés –, qui l’aident à monter une librairie avec tous les livres qu’Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance.

Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel…

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ 

Dès les premières pages, l’auteur nous immerge dans une petite ville peu peuplée, pronfonde et oubliée de l’Iowa : Broken Wheel. Sara, notre protagoniste, a perdu son travail et se rend chez son amie, Amy, avec qui elle correspond depuis deux ans. Seulement, arrivée sur place, elle découvre que cette dernière est décédée.

Sara est un petit rat de bibliothèque, tellement obsédée par les livres –les  préférant même aux Hommes– qu’elle décide d’ouvrir une librairie. Elle utilise l’outil livre pour créér du lien, des relations d’amour et d’amitiés, en initiant tant bien que mal les habitants de Broken Wheel a lire et c’est ce que j’ai adoré. Elle est un personnage très attachant, et possède une passion noble : la passion et l’envie de la partager qui m’ont beaucoup parlé. Amy est, quant à elle, très présente au sein de la ville sans l’être. La manière dont l’auteur la met en scène m’a énormément plu.

Les personnages qui peuplent cette ville sont excentriques, loufoques et font le caractère authentique de cette ville. Ils représentent chacun une pièce d’un puzzle géant qui composent Broken Wheel et m’ont beaucoup fait rire, en raison leur différentes et leurs côtés hors du commun. Ils m’ont permis de découvrir une ville chaleureuse et accueillante, dans laquelle on irait bien passer quelques jours de vacances.

Malgré tout, quelques passages m’ont semblés longs et je me suis parfois ennuyée au détour de certains chapitres… La fin m’a, en revanche, tenue en haleine et m’a fait retrouver ce désir de connaître l’issue de l’histoire de notre protagoniste suédoise. L’histoire d’amour qui est le fil rouge de ce roman n’est pas aussi développée et aussi bien que ce que j’espérais mais elle permet de faire naître des liens d’amitiés si forts entre les personnages et Sara qu’elle mérite amplement sa place.

♦ ♦

Un roman feel-good autour d’une amoureuse des livres et que je conseille donc à tous les amoureux des livres et des histoires « pas prise de tête ». C’est une histoire qui permet de passer un moment agréable en compagnie de personnages excentriques et chaleureux, mais qui ne marquera malheureusement pas mon esprit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s