Les derniers jours de Rabbit Hayes ~ Anna McPartlin

dsc_0933-2

Bien que Les derniers jours de Rabbit Hayes soit dans ma bibliothèque depuis sa sortie en février, je ne l’avais encore pas ouvert. Je connaissais son thème principal et en étais bouleversée d’avance mais j’ai très réticente à le commencer, en raison du nombre d’avis positifs que j’avais lu. Et si moi, je ne ressentais pas toute cette effervescence ? Après avoir lu l’interview de l’auteur sur le blog de MyPrettyBooks, je n’ai pas pu résister plus longtemps…

Résumé-01

Quand Mia, que l’on surnomme affectueusement Rabbit, entre en maison de repos, elle n’a plus que neuf jours à vivre, même si elle refuse de l’accepter, tout comme ses proches qui assistent, impuissants, au déclin de leur fille, sœur, mère ou amie. Tous sont présents à ses côtés pour la soutenir : Jack et Molly, ses parents, incapables de dire adieu à leur enfant ; Davey et Grace, son frère et sa sœur, qui la considèrent toujours comme la petite dernière de la famille ; Marjorie, sa meilleure amie et confidente ; et enfin Juliet, sa fille de 12 ans, qu’elle élève seule. À mesure que les jours passent et que l’espoir de sauver Rabbit s’amenuise, sa famille et ses amis sont amenés à s’interroger sur leur vie et la manière dont ils vont se construire sans cette femme qui leur a tant apporté. Rabbit est au cœur de ce petit groupe et des préoccupations de chacun de ses membres. Si elle a perdu la bataille, celle-ci ne fait que commencer pour son entourage. Et Rabbit a quelques idées bien particulières pour leur faciliter la tâche. Mais très peu de temps pour les mettre en œuvre…

Ce que j'en pense def-01

La première chose qui m’a agréablement interpellée dans cette histoire, c’est l’absence de suspens, de surprise. Rabbit va mourir, c’est d’ailleurs le titre du livre, et nous sommes là, lecteurs, pour accompagner ses neufs derniers jours. J’ai apprécié ce voyage d’une manière démesurée, tellement j’ai été secouée à chaque nouvelle journée qui permettait de passer du temps avec cette femme à la force, à la sagesse et à l’ouverture d’esprit incroyable. Si j’avais connu Rabbit, j’aurais voulu qu’elle soit mon amie.

L’accompagnement à la mort est le thème principal de cette sublime histoire. Chacun à sa manière, la famille et les amis de Rabbit vont défiler, grâce à une alternance de point de vue au fil des chapitres, et nous immerger petit à petit dans la vie de Rabbit. Chacun d’entre eux a su me toucher car c’est grâce à eux qu’on apprend à connaître Rabbit, à se la représenter dans tout son univers, pour comprendre ce qui l’a fait devenir la femme qu’elle est aujourd’hui et à l’aimer. De tout notre cœur. Sa relation avec Johnny, bien qu’elle ne soit au finale pas si sensationnelle que ce que je m’étais représentée, est un fil rouge et on sent doucement qu’elle finira par le rejoindre, lui l’amour de sa vie.

Cependant, Les derniers jours de Rabbit Hayes n’est pas un livre d’apitoiement ou larmoyant. Comme le dit l’auteur, c’est « une célébration de la vie ». Bien qu’il soit difficile de refermer un tel livre après ce dénouement si doux, si triste, être au cœur de la famille Hayes a été un réel bonheur, comme être auprès du feu par un froid soir d’hiver. On y est bien, on y est au chaud et on aurait envie d’y rester davantage. Cette famille a beau vivre neufs jours dans un état de tension, de stress et d’anxiété absolu, elle garde le sourire, elle garde la pêche et trouve le moyen de faire de l’humour.

Enfin, l’auteure réussit à nous faire réfléchir sur notre rapport à la mort et à celle de nos proches. Comment réagirions-nous si nous étions à la place de Rabbit ? Ou à la place de Juliet ? De Molly ou Grace ? A travers la parentalité et la monoparentalité, l’amour, la place des enfants au sein de la famille, la religion, l’amitié et la musique, Anna McPartlin dépeint une fresque vivante, émouvante et riche d’une famille d’exception.

Séparateur-01-01

Pleurs, tensions, rires, larmes, sourires. Tel est le lot d’émotions par lequel cette histoire nous fait passer, le tout dans l’humour et parmi les souvenirs d’une vie magnifique et réussie. Petit bijou, ce roman est un coup de cœur absolu qui restera dans mon cœur pendant longtemps.

Coup de coeur 2-01

Un voyage émotionnel.

Publicités

5 commentaires sur “Les derniers jours de Rabbit Hayes ~ Anna McPartlin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s