L’été du cyclone ~ Beatriz Williams

IMG_2045.JPG

C’est dans le cadre du PrettyBooks Club du mois de juillet que j’ai découvert L’été du cyclone, paru aux éditions Belfond en juin 2015 et aux éditions Pocket en juin 2016. Beatriz Williams a publié un second roman le mois dernier, La vie secrète de Violet Grant qui me tentait alors énormément et j’ai donc été ravie de la découvrir avant de me lancer dans sa nouvelle publication.

Résumé :

1931. Discrète et réservée, Lily Dane n’a jamais su laisser parler son cœur. Jusqu’à ce que son chemin croise celui de Nick Greenwald. Le coup de foudre est immédiat, mais Lily est inquiète : elle, issue de la haute société new-yorkaise, pourra-t-elle jamais faire accepter à sa famille son amour pour un étudiant désargenté d’origine juive ? 1938. Alors qu’elle séjourne avec sa mère et sa petite-sœur dans la paisible station balnéaire de Seaview, Rhode Island, Lily a un choc : Budgie, son amie d’enfance qu’elle n’a pas revue depuis sept ans, est là. Accompagnée de son mari, le beau Nick Greenwald.

Effondrée, Lily fait son possible pour éviter le couple. Tout l’inverse de Kiki, son espiègle petite sœur de six ans, qui s’est prise d’une affection immédiate et réciproque pour Nick… Quel lien celui-ci cherche-t-il à créer avec l’enfant ? Et si, à travers Kiki, Nick essayait de se rapprocher de Lily ?

Alors qu’une tempête menace de s’abattre sur la côte, Lily ne tarde pas à faire de terribles découvertes et met au jour de troublants secrets sur sa famille, sur la perfide Budgie, et sur le lien si spécial qui unit Kiki et Nick…

Mon avis :  ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Entraînée dans les années 30 tantôt à Seaview, tantôt à New York, l’auteure nous plonge dans la vie de Lily, une jeune femme comme les autres qui, un samedi après-midi, va rencontrer l’homme qui bouleversera sa vie. Cependant, sept ans plus tard, il est au bras de Budgie, la meilleure amie de Lily… L’alternance subtile de récit entre les années 1932 et 1938 m’ont permis de m’immerger aussitôt dans la vie de Lily et de comprendre que sept années avaient durci le caractère et la carapace de la jeune femme. J’ai aussitôt beaucoup apprécié la jeune femme, elle m’a dégagée une forte impression et je m’y suis fortement attachée.

Le contexte historique dans lequel l’histoire est plongée est un bonus très appréciable. Tantôt on est au cœur des conséquences directes de la crise boursière de 1929, faisant fermer de nombreuses entreprises et faisant faire banqueroute à de nombreux patrons ; tantôt on est au cœur de la catastrophe naturelle qui ravagea les Keys en Floride et qui remonta vers la baie de Seaview, l’ouragan de 1938. Ces événements apportent à l’histoire une note dramatique mais précieuse qui permet de situer et de justifier les faits et gestes des personnages.

Tout au long du récit, les mensonges, les cachotteries et les non-dits s’amoncèlent, révélant à l’histoire un très grand mystère, autour duquel Lily va graviter. Cette part énigmatique m’a absolument envoûtée et a créé l’obsession, l’envie d’en savoir toujours davantage et de tourner les pages pour découvrir la vérité. L’écriture de Beatriz Williams est fluide et agréable si bien qu’à aucun moment, on a d’impressions de flottement ou de temps morts. C’est ce qui m’a le plus ravi pendant ma lecture.

Entièrement convaincue par cette histoire, j’ai énormément apprécié cette romance qui n’est pas, selon moi, abordée de manière fleur bleue et c’est agréable. Les nombreuses questions que j’ai pu me poser trouvent leurs réponses dans un très beau dénouement.

J’aimerais me rappeler plus de choses. J’aimerais me souvenir de tous les détails de l’apparence de Nick à ce moment-là, de son expression, de sa silhouette qui se découpait contre le bâtiment gris de la gare, parce que je n’allais plus le revoir avant l’été de 1938, l’été où le cyclone est passé et a tout emporté dans son sillage.

♦ ♦

Une histoire tendre, agréable à lire qui m’a ravie, dans laquelle on peut trouver la magie du premier amour, des premiers émois mais également le poids des secrets, des trahisons. L’auteur nous plonge dans un contexte hautement historique qui ajoute à l’histoire son lot d’aventures et de mésaventures.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s