Idaho ~ Andria Williams

idaho.jpg

J’ai ouvert Idaho avec beaucoup d’appréhension, ne sachant trop à quoi m’attendre et ce que j’allais découvrir et ne connaissait pas du tout l’auteure. J’ai été agréablement surprise ! Je remercie NetGalley et les éditions Kéro pour l’envoi de cet e-book.

Résumé :

Etats-Unis, 1959. Lorsque Paul est muté à Idaho Falls, sa femme, Natalie, et leurs deux petites filles s’installent avec lui dans une base militaire au milieu du désert. Au cœur de cette communauté isolée, il est difficile de se lier d’amitié et dangereux de se faire des ennemis. Dans un climat étouffant de secrets et de trahison, leur mariage résistera-t-il aux tensions qui montent inexorablement ?

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥

Andria WILLIAMS décide de nous plonger au cœur d’une aventure explosive. Le thème principal abordé est le rapport au nucléaire et cette course à la perfection, parsemée d’embûches sécuritaires. J’ai été réellement en apnée lors de ses instants où Paul défend la sécurité et qu’il se trouve seul face aux autorités supérieures. Ce danger nucléaire qui effraie Paul, terrifié pour sa famille, est là, tel une épée de Damoclès tout au long du roman jusqu’au final et c’est ce qui m’a le plus tenue en haleine durant ces 480 pages.

Le travail de recherche effectuée par l’auteure est précis et le vocabulaire employée pour les termes techniques liés au réacteur, à l’usine nucléaire est juste, ce qui rend à mon sens le roman plus explicatif sur les risques liés à la manipulation d’une telle énergie. Ne m’y connaissant absolument pas, j’avoue avoir été lésée au début du roman.

En parallèle du travail de Paul au centre de recherche nucléaire, on suit Nat et ses filles. Bien qu’on ressente aisément leur bonheur et qu’on puisse facilement imaginer le rire des filles, Nat dégage une certaine mélancolie qui m’a touchée. Femme au foyer, seule, les journées s’étalent devant elle et le temps file lentement… Elle est pourtant installée au cœur d’une base militaire où nombreuses femmes aux foyer résident. Rivalités, jalousies, envies s’installent au sein de la communauté et les femmes tissent au final peu de lien d’amitié.

♦ ♦

Un roman prometteur qui m’a beaucoup plu, dans lequel on s’aperçoit de la difficulté d’être femme de militaires, dépendante des nombreux changements et mutations de leurs maris. Une histoire qui, se déroulant dans les années 60, amène également à se poser des questions sur la norme, les questions d’apparence et les règles de bienséance lorsqu’on est une femme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s