Ceci (n’est) pas (qu’une) comédie romantique ~ Julie Grêde

img_2737

J’ai été très tentée par Ceci n’est pas qu’une comédie romantique après avoir lu la chronique dudit roman sur le blog de Carnet Parisien. C’était l’occasion de le ressortir à cette période car il fait partie de mon menu « Montagne enneigée » du Cold Winter Challenge.

Résumé

Lorsque Bébé se réveille en sursaut dans un avion qui atterrit au coeur des montagnes enneigées, elle se demande ce qu’elle est venue faire dans cette galère. L’explication est en fait très simple : elle s’est fait retourner le cerveau par sa meilleure amie. La voilà coincée pour deux semaines dans un chalet somptueux parmi des amis trop fêtards, le genre à faire couler le champagne à flots. Tout ce qu’elle déteste. Tout ce dont son coeur cabossé n’a pas besoin. C’est du moins le programme de départ.

Une fois arrivée, Bébé apprend qu’une tempête cloue tous les avions au sol. Qu’elle sera seule dans ce chalet ultra design. Sauf que… Sauf que derrière la porte, l’ambiance est plus tamisée que prévu, et bien moins solitaire. Un blond aux yeux verts « bientropbeaupourêtrevrai » lui a préparé des Saint-Jacques et l’attend.

Il est décidé à lui faire avouer tous ses secrets. Peut-être qu’elle va adorer ça.

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Comme souvent lorsque j’ouvre un roman présumé « romance » et « comédie romantique », j’appréhende toujours un peu de voir apparaître de gros clichés romantiques…. Je n’avais jamais lu de roman de Julie Grêde, bien que j’ai entendu parler de son roman Superglu pour cœur brisé, c’était donc une totale découverte de l’auteure et de son style.

L’atmosphère qui se dégage de ce court roman est avant tout hivernale et romantique. Un superbe chalet, en plein milieu de montagnes enneigées, cela fait rêver. Nombreuses citations ornent chaque chapitre, toutes des références en matière de films romantiques : Dirty Dancing, Valentine’s Day, Titanic, PearlHarbor, Autant en emporte le vent, etc. De quoi ajouter une touche sentimentale à ce roman hivernal.

Bien que l’atmosphère dont est imprégné le roman m’ait beaucoup plu, je n’ai malheureusement pas du tout accroché à l’histoire et, honte à moi, j’ai fini par lire quelques passages en diagonale. Même si elle drôle et très sympathique, elle ne m’a pas semblée crédible du tout… J’ai trouvé très gros l’attachement que Bébé et JB ont subitement l’un pour l’autre en l’espace de quelques jours. Certains couples mettent des années pour ressentir cela. De plus, j’ai trouvé assez redondant les nombreux « miel » qui remplacent les gros mots que Bébé se retient de dire. Elle ne m’a ni touchée, malgré son histoire personnelle pas évidente, ni fait de l’effet. Je l’ai plutôt trouvée agaçante.

Ceci n’est pas qu’une comédie romantique n’a pas que des défauts, car le rythme soutenu m’a tout de même permis de le lire en une journée, mais il ne m’a pas fait plus d’effet. C’est un petit roman d’hiver, à lire bien au chaud sous sa couette mais sans prise de tête et sans y attendre quelque chose de particulier.

♦ ♦

Une comédie romantique comme on en trouve beaucoup, qui plaira à de nombreux romanticovores, pleine d’humour et de clichés. Un roman qui se lit rapidement mais ne m’a pas fait plus sensation et qui restera loin du coup de cœur…

Publicités

2 commentaires sur “Ceci (n’est) pas (qu’une) comédie romantique ~ Julie Grêde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s