Le dernier exploit de Poxl West ~ Daniel Torday

IMG_2757.JPG

C’est dans le cadre du Club de Lecture des éditions Les Escales que j’ai reçu Le dernier exploit de Poxl West de Daniel Torday qui m’attirait non seulement par sa couverture, que je trouvais très belle et intriguante, mais également par l’époque historique dont il s’inspire : la Seconde Guerre Mondiale. Je remercie vivement les éditions Les Escales pour l’envoi de ce roman.

Résumé :

Après avoir échappé aux nazis en Tchécoslovaquie au début de la Seconde Guerre mondiale, le jeune Poxl West fuit aux Pays-Bas où il leur dame le pion une nouvelle fois et où il tombe éperdument amoureux de la belle Françoise. Pourtant, un beau jour, il tourne les talons et gagne la Grande-Bretagne. Réfugié à Londres, il n’a qu’un seul but : devenir pilote. Après avoir sauvé de nombreuses vies pendant le Blitz et croiser la route de la jeune Glynnis, il intègre enfin la Royal Air Force. Bientôt, il participe à de périlleux bombardements aériens sur l’Allemagne. Véritable destinée de personnage de roman, la vie de Poxl est émaillée de rebondissements et péripéties.
Aujourd’hui retraité aux États-Unis, il fascine son neveu, Eli Goldstein, en lui racontant ses actes de bravoure, aventures et romances. Il en rassemble les meilleurs épisodes dans son autobiographie Skylock qui devient un best-seller dès sa parution. Eli ne cesse de lire et de relire les épisodes de la vie trépidante de cet oncle qui incarne pour lui la quintessence.de la virilité. Pourtant, un jour, le mythe s’écroule : un journaliste du New York Times a enquêté sur Poxl et met en question la véracité de ses exploits. Poxl West aurait-il pu s’arranger avec la réalité et trahir ses lecteurs en commençant par Eli ?

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ 

Je me suis lancée dans ce roman un peu par hasard, après avoir lu le résumé bien sur, mais sans m’attendre vraiment à quelque chose d’énorme. J’ai été très surprise et j’ai même passé un très bon moment en compagnie d’Eli et de Poxl. J’ai lu de nombreux récits de guerre, celui-ci ne m’a pas semblé venir rabâcher les nombreux que j’ai lu auparavant.

Tout d’abord, on découvre Elijah, un petit garçon très admiratif de son oncle, Poxl West. Ce dernier l’emmène manger des Sunday’s, visiter des musées et passe beaucoup de temps avec lui. Poxl lui lit même le roman qu’il souhaite un jour publier, le roman de ses Mémoires, de ses aventures lors de la Guerre. Ce petit garçon, qui ne vit qu’au travers de son oncle, m’a beaucoup ému. C’est même davantage une relation grand-père/petit-fils qui s’est construit entre ces deux hommes et elle est très belle.

Le récit alterne ensuite entre les interludes avec le point de vue d’Elijah, qui grandit au fil du roman, et les différents actes du roman de Poxl. Le récit de guerre en lui-même raconte les années que Poxl a passé à voyager et à tenter de devenir pilote de la Royal Air Force mais il tisse également un portrait historique de l’Europe époustouflant. Depuis la Tchécoslovaquie jusqu’aux Etats-Unis, Poxl West va traverser la Hollande en s’installant à Rotterdam puis rejoindre Londres et y vivre pendant le Blitz. Au-delà des faits historiques de guerre auxquels Poxl a participé, il y a l’amour. Les relations d’amour, d’amitié, de respect vont parsemés la vie de Poxl et la rendre belle mais ce qui m’a surprise, c’est que Poxl va s’acharner à fuir à de nombreuses reprises…

La vie d’Eli, quant à elle, est tout ce qu’il y a de plus banal pour un garçon de son âge. Cependant, le jour où le roman de Poxl est contesté pour mensonges historiques, c’est un gouffre qui s’ouvre sous ses pieds et on prend alors conscience de tout ce qu’il ressentait pour cet homme, toute la fierté et l’amour qu’il éprouvait.

♦ ♦

Un roman très bien écrit, qui retrace la vie d’un homme mystérieux, clivé entre le héros de guerre qu’il aurait voulu être et l’homme citoyen, tout à fait comme les autres. C’est une histoire d’amour, de remords, de trahison, qui débute en Tchécoslovaquie et s’étirera jusqu’à nos jours au Etats-Unis.

Publicités

5 commentaires sur « Le dernier exploit de Poxl West ~ Daniel Torday »

  1. Je l’ai commencé il y a plus d’un mois sur Netgalley maintenant sans beaucoup avancer… Quelle honte ! Je dois dire que j’aime bien, mais en même temps il doit me manquer un petit quelque chose. Et lire en numérique n’aide pas, ce n’est vraiment pas ce que je préfère !

    Aimé par 1 personne

    1. Ce n’est pas non plus un livre où l’action est primordiale. Les pensées d’Eli sont quand même relativement plates puisque ce sont des pensées… ^^
      C’est dommage :/ mais après, il en faut pour tous les goûts ! Celui-là n’est peut-être pas fait pour toi 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s