~ Bilan : décembre 2016

15609177_792328750908059_108923344_o.jpg

Décembre est terminé, avec lui l’année 2016. Il est temps de faire son bilan livresque, qui fut particulièrement bon je dois dire. J’ai lu au total 12 livres dont 3 BDs et une nouvelle. 


J’ai eu deux coups de cœur ce mois-ci. Tout d’abord, Le bleu entre le ciel et la mer de Susan Abulhawa, qui m’a emmené découvrir le destin de femmes exceptionnelles, généreuses et fortes, dont le quotidien rime avec bombes dans un camp de réfugié de Gaza. J’ai été émue, touchée par ces femmes et je les ai beaucoup aimées. Il y a aussi eu le roman d’Emilie Frèche qui sortira le 2 janvier : Je vous sauverai tous. Bien qu’il m’ait beaucoup ébranlé, ce roman est une violente prise de conscience de la manipulation mentale qui s’opère dans l’embrigadement des jeunes.

 


J’ai eu 2 excellentes lectures et ce son uniquement des BD. J’ai continué sur ma lancée en lisant le deuxième tome des Carnets de Cerise : le livre d’Hector, de Joris Chamblain et Aurélie Neyret, qui a confirmé mon engouement pour cette saga magnifique. Les illustrations sont toujours aussi sublimes et l’histoire toujours aussi agréable à lire. J’ai également lu La différence invisible de Julie Dachez et Mademoiselle Caroline, qui m’a permis d’ouvrir les yeux sur une maladie dont on parle très peu : le syndrome d’Asperger chez les femmes.


J’ai eu 3 très bonnes lectures. Le jour où Anita envoya tout balader m’a réconcilié avec Katarina Bivald et j’ai passé un excellent moment avec Anita. Ce roman idéal pour se détendre mêle tendresse et humour. Résultat, une histoire attachante en ressort : un régal. Ensuite, le premier tome de la saga Never Never m’a permis de découvrir (enfin !) Colleen Hoover et cela a été délicieux, bien que l’histoire ait quelques traits de suspens. Le mystère qui plane autour de Silas et Charlie m’a séduite. La nouvelle de Victoria Hislop, Le cœur d’Angeliki, trouve sa place parmi mes très bonnes lectures car j’ai passé un moment très agréable en compagnie d’Angeliki et sa pâtisserie grecque.


J’ai également eu 3 bonnes lectures. Le dernier exploit de Poxl West de Daniel Torday m’a permis de découvrir l’histoire d’un jeune homme mystérieux, pilote durant la guerre. Le parallèle entre le récit de Poxl et celui de son neveu m’a plu. Puis, l’occasion festive de Noël m’entraînant, j’ai beaucoup aimé lire l’histoire de Nicolas dans La véritable histoire de Noël de Marko Leino. Ce conte émouvant m’a emportée dans le grand Nord pour un moment très agréable et très doux. L’adaptation BD de La princesse des glaces m’a fait revivre l’enquête d’Erica Falck et Patrick Hedström que j’avais beaucoup aimé en roman. Les illustrations sont très belles et j’ai passé un bon moment.


J’ai eu 2 lecture mitigée. Ceci (n’)est (pas qu’) une comédie romantique de Julie Grêde qui a sûrement été « too much » pour moi. Elle est idéale pour tous les romanticovores mais ne m’a pas semblée crédible. Une nouvelle chance de Debbie Macomber m’a emmenée à la rencontre de deux amoureux transis que le destin sépare, mais qui seront aidés par quatre anges maladroits. Une comédie romantique qui ne m’a pas convaincue…

Publicités

7 commentaires sur “~ Bilan : décembre 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s