Les couleurs de l’espoir ~ Julie Kibler

15823743_799134620227472_1644641858_o.jpg

En décembre, dans le cadre du Club de lecture de PrettyBooks, c’est Les couleurs de l’espoir qui avait été nommé vainqueur. Je l’ai lu très tardivement puisque nous sommes fin janvier mais je ne regrette absolument pas cette  magnifique découverte.

Résumé

Au Texas, Dorrie, coiffeuse noire, a noué une relation tendre et complice avec l’une de ses clientes, Isabelle, vieille dame blanche de quatre-vingt-neuf ans. C’est donc tout naturellement qu’elle accepte de la conduire jusqu’à Cincinnati pour de mystérieuses funérailles. Au fil des kilomètres, Isabelle va lui dévoiler les secrets de son histoire : à seize ans, dans une ville régie par la ségrégation, elle est tombée amoureuse de Robert, le fils de sa gouvernante noire…

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Depuis quelques temps, je m’intéresse beaucoup aux romans historiques. L’Histoire a toujours été l’une de mes matières favorites lorsque j’étais à l’école et l’associer à la littérature me plait davantage. Certaines périodes historiques me parlent plus que d’autres et tout ce qui touche la ségrégation m’intéresse. C’est pourquoi Les couleurs de l’espoir m’a aussitôt fait envie lors de sa désignation au club de lecture.

Ce roman absolument magnifique nous emmène découvrir l’amitié de deux femmes, Dorrie, coiffeuse noire et Isabelle, sa plus vieille cliente blanche. A travers un voyage vers le passé, Isabelle racontera son histoire à celle qu’elle considère comme sa fille.

L’histoire de la jeune Isabelle va apparaître petit à petit, entrecoupée des moments du présent. Elle se déroule tout en délicatesse. Cette adolescente, un brin naïve, va tomber de très haut, au milieu d’une époque où Noirs et Blancs ne se mélangeaient pas, où ségrégation rimait avec quotidien. Enfermée dans une maison où elle n’est pas autorisée à se lier d’amitié avec des personnes de couleur noire, Isabelle va peu à peu réaliser qu’elle refuse cette pensée. Révoltée, loin d’être en accord avec ces inégalités, elle va s’ouvrir au monde et grandir d’une manière que j’ai trouvé très belle.

L’histoire d’Isabelle est une belle leçon de vie, nous faisant prendre conscience de ce qui est réellement important dans la vie : l’amour et le bonheur d’être auprès de ceux qu’on aime. L’intensité des sentiments et des émotions qui se dégage de ce roman est bouleversante.

Bien sûr, la ségrégation est le cœur de ce roman. Que l’histoire se déroule dans les années 40 ou de nos jours, c’est le même message qui est porté. La plume vibrante de l’auteure, en créant une amitié aussi belle que celle des deux femmes, va nous montrer que ce combat n’est pas encore terminé. Dorrie nous fait comprendre qu’une couleur de peau peut encore faire la différence, des années après.

♦ ♦

Un roman absolument magnifique, une découverte dont je suis tombée sous le charme, qui explore la ségrégation raciale, les injustices et les combats encore nécessaires pour l’égalité des droits civiques à travers l’amitié merveilleuse et douce de Dorrie et d’Isabelle.

Publicités

4 commentaires sur « Les couleurs de l’espoir ~ Julie Kibler »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s