Le dernier des cinq trésors ~ Joris Chamblain et Aurélie Neyret

DSC_1340.JPG

Je continue doucement la saga des Carnets de Cerise, qui continue de me charmer à chaque tome. Bien que le troisième tome soit légèrement différent des deux premiers tomes, il m’a énormément plu par sa simplicité.

Résumé :

Cerise est une petite fille âgée de onze ans, qui vit seule avec sa mère. Elle rêve de devenir romancière, et a même déjà commence à écrire ses carnets ! Son sujet favori : les gens, et plus particulièrement les adultes. Elle adore les observer pour tenter de deviner quels secrets ils dissimulent au fond d’eux… Cette fois, elle s’intéresse à Sandra… Son atelier de reliure regorge d’ouvrages anciens. Mais il en est un qu’elle n’a jamais réparé. Pourquoi ? Savait-elle seulement qu’il était là ? Et quels sont ces cinq trésors lies à la vie de la jeune femme ?

Cerise, Line et Erica vont suivre ensemble ce jeu de piste, cette enquête à tiroirs, pour tenter de rendre à Sandra ce qu’elle a perdu, il y a tant d’années…

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

C’est toujours agréable de replonger dans une série qu’on affectionne particulièrement. C’est le cas des Carnets de Cerise, que j’ai découvert l’an passé et dont je suis devenue accro. Accro aux graphismes, aux histoires et à cette petite fille, Cerise que j’apprécie énormément.

L’histoire se déroule pour ce tome-ci en hiver, à la période des fêtes de Noël et du Nouvel An. Si les graphismes ont évolué en même temps que notre chère héroïne a grandi, ils sont toujours aussi travaillés et magnifiques. Les couleurs restent chatoyantes malgré une saison morose et froide, sombre et parfois déprimante.

L’enquête que va mener Cerise nous emmène découvrir divers métiers qui ont en commun l’art. Ainsi, nous partons à la rencontre d’une relieuse-doreuse, Sandra, dont le passé flou est la curiosité de Cerise. Au gré des trouvailles de Cerise, on croisera le route d’une pianiste, un herboriste, une passionnée de cuisine et une ancienne voisine et amie. Même si l’enquête est moins approfondie que les deux premiers tomes, j’ai apprécié la simplicité et la sincérité qui se dégage de ce tome-ci.

Comme je le disais, les graphismes évoluent en même temps que Cerise grandit et j’ai beaucoup apprécié de voir les traits du visage de notre rouquine s’étirer, devenir plus adulte. C’est également un tome dans lequel on aperçoit pour la première fois le papa de Cerise et j’ai eu un pincement au cœur à l’idée de cette petite fille orpheline de père.

♦ ♦

Encore une belle réussite, illustrée à la perfection. Une nouvelle enquête trépidante qui dénoue les fils du passé. Cerise est toujours aussi mignonne et c’est un plaisir de la voir grandir sous de nouveaux graphismes.

Publicités
Catégories BD

5 commentaires sur « Le dernier des cinq trésors ~ Joris Chamblain et Aurélie Neyret »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s