Ta façon d’être au monde ~ Camille Anseaume

16839806_826280494179551_294511131_n

J’ai découvert Camille Anseaume l’année dernière avec son roman Un tout petit rien, publié en 2014 et qui ne m’avait pas beaucoup plu. J’avais eu quelques difficultés avec l’écriture particulière de l’auteure. J’ai tout de même fais le choix de retenter l’expérience avec Ta façon d’être au monde.

Résumé :

Elles sont amies d’enfance. L’une est inquiète, rêveuse, introvertie ; l’autre est souriante, joyeuse, lumineuse. Ensemble, elles grandissent, découvrent la vie, l’amour. Jusqu’à ce qu’un drame bouleverse le monde qu’elles se sont bâti… Un roman poignant sur l’amitié, le deuil, et sur ce point de bascule irréversible qui sonne la fin de l’insouciance.

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

J’appréhendais un peu mes retrouvailles avec l’écriture singulière de Camille Anseaume et pourtant, elles se sont beaucoup mieux passées que la découverte, il y a un an. La narration dans ce second roman est vraiment particulière et si elle peut sembler étrange, elle est aussi captivante. En effet, nous retrouvons deux amies d’enfance sous les pronoms « elle », « tu » et « je ». Ce procédé nécessite une certaine concentration et j’ai, par moments, laissé ma lecture de côté.

La vie de ces deux jeunes filles démarre donc à l’enfance, lorsqu’elles se rencontrent et deviennent inséparables. Inséparables, c’est peu de le dire car on comprend rapidement que l’une des deux se projette dans le comportement de l’autre. La première partie du roman va se dérouler de manière très lente et on y rencontre pleinement nos deux héroïnes, délaissant même les personnages secondaires : les frères et les autres copains. L’auteure choisit de développer prioritairement la psychologie des deux filles et leurs univers, leurs vies.

La seconde partie du roman est davantage centrée sur ce secret, sur ce drame qui va survenir et sur la manière dont chaque personnage de cette histoire va le vivre, le ressentir et le surmonter. Il n’y a pas à dire, Camille Anseaume maîtrise les mots à la perfection. L’émotion se vit à travers la narration, devenue « je », qui est beaucoup plus introspective. On y découvre la souffrance, le mal-être. On se sent touchés, impliqués, comme si le lecteur était en deuil en même temps que les personnages.

Ce roman articule nombreux thèmes qui m’ont beaucoup touchés. D’abord le deuil, la mort de l’être aimé, qu’il soit un ami, un frère, un cousin ou un amant ; la trahison, la souffrance, l’amitié, l’amour, l’enfance. L’auteure les aborde avec des mots qui sont justes, piquants, vifs ; des mots qui font réagir et prendre conscience, des mots qui touchent. Cependant, je dois avouer que ma lecture est restée très en demie-teinte, car malgré toutes les belles qualités de ce roman, la narration me laisse toujours perplexe…

♦ ♦

Une lecture en demie-teinte qui aborde de nombreux thèmes : deuil, mort, amitié, souffrance, … Le tout avec des mots choisis à la perfection. Si la première partie est assez lente et j’y ai éprouvé des difficultés de lecture, la deuxième partie est vive en émotions et bouleversante.

Publicités

3 commentaires sur « Ta façon d’être au monde ~ Camille Anseaume »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s