Un doux pardon ~ Lori Nelson Spielman

17357382_839758606165073_1242168062_o.jpg

Il y a bientôt trois ans, j’ai lu Demain est un autre jour, le premier roman de l’auteure. C’est un roman que j’avais d’ailleurs adoré, c’est pourquoi j’ai voulu me plonger, bien tardivement, dans Un doux pardon

Résumé :

Hannah Farr est une personnalité en vue de La Nouvelle Orléans. Animatrice télé, son émission quotidienne « The Hannah Farr Show » est suivie par des milliers de fans, tandis que côté cœur, elle fi le depuis deux ans le parfait amour avec Michael Payne, le maire de la ville. Mais la vie toute tracée d’Hannah va être bousculée par deux petites pierres. Ces « pierres du pardon », une idée lancée par l’une de ses anciennes camarades de classe, connaissent un immense succès aux États-Unis. Le concept est simple : si vous avez quelque chose à vous faire pardonner, il suffi t d’envoyer une lettre d’excuse à la personne que vous avez blessée, accompagnée de deux pierres. Si le destinataire accepte vos excuses, il vous renvoie une des deux pierres et utilise la seconde pour, à son tour, demander pardon à quelqu’un. Les deux « pierres du pardon » reçues par Hannah, bien inoffensives à première vue, vont toutefois la forcer à replonger dans son passé. Un passé qu’elle avait soigneusement écarté depuis de nombreuses années. Et toutes les certitudes de sa vie vont être balayées comme un château de cartes. Est-il encore temps de changer le destin ?

Mon avis : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Ce qui m’a plu instantanément dans ce roman, c’est de retrouver l’univers, l’écriture si douce et si fluide de Lori Nelson Spielman. Il m’a semblé que je retrouvais une amie de longue date, une amie qui avait grandi et dont j’ai encore plus apprécié la plume.

Le concept de ce roman ? Les pierres du pardon. Tout semble aller très bien pour la célèbre Hannah : une émission matinale, un petit-ami serviable, qui plus est maire de la ville, des amies de tout âge et toujours d’un grand réconfort, … Jusqu’au jour où Hannah reçoit une pierre, provenant d’une femme qui, dans son passé, lui a causé beaucoup de tort. En y répondant, elle ne se doute pas un seul instant du tourbillon dans lequel tout cela va l’entraîner et de quels secrets enfouis cela va faire resurgir.

Projeté dans le passé, on découvre qu’Hannah Farr est bien plus réservée que ce qu’elle parait et qu’elle cache de nombreux squelettes dans son placard, notamment une histoire sombre avec sa mère. Malgré son apparence sûre d’elle, elle a très peu confiance en elle et tâtonne à trouver ce qui lui convient réellement dans la vie. L’armure qu’elle a mis si longtemps a se forger va s’effriter peu à peu. Je me suis attachée à Hannah au fur et à mesure que des bribes de son passé ressortaient car, sous la plume sensible de Lori Nelson Spielman, elle devient alors une femme vulnérable, une femme émouvante qu’on ne peut qu’aimer.

Il faut du courage pour revendiquer sa honte. Chez la plupart d’entre nous, faire preuve de vulnérabilité est source de malaise. Nous préférons dissimuler notre sentiment de culpabilité dans l’espoir que personne ne voie ce qui se terre au plus profond de nous. Exposer sa honte peut s’avérer libérateur.

Ce roman est une petite douceur, un bol d’air frais qu’on savoure, qu’on déguste avec plaisir. On retrouve des thèmes liés à la rédemption, à la culpabilité, à l’aveu de ses fautes ; des thèmes qui font beaucoup réfléchir. Seulement, ce n’est pas qu’un roman sur le pardon car l’amour vient se loger au creux des pages, l’amitié aussi et des valeurs familiales fortes qui montre à quel point la relation mère/fille peut être magnifique.

Quand on est incapable de se pardonner à soi-même, c’est difficile de pardonner à quelqu’un d’autre.

♦ ♦

Un roman centré sur le pardon, sur le fait de pardonner à l’autre et de se pardonner à soi-même. Est-ce ça le chemin pour atteindre le bonheur ? On comprend que toutes les vérités ne sont pas faciles à dire tout comme elles ne sont pas faciles à entendre. L’héroïne est attachante, drôle et, en allant revivre ses douleurs du passé, fait vivre ce roman d’une très belle manière.

Publicités

12 commentaires sur « Un doux pardon ~ Lori Nelson Spielman »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s