Sous la même étoile ~ Dorit Rabinyan

17918902_854896194651314_1493831724_n.jpg

Le Club de lecture des éditions Les Escales permet chaque mois de faire de belles découvertes parmi leurs publications. N’ayant pas pu y participer au mois de mars, j’ai tout de même tenu à lire le roman qui était prévu : Sous la même étoile. Je suis ravie de l’avoir découvert car c’est une histoire vraiment magnifique.

Résumé :

Tout commence par le froid glacial d’un hiver à New York et tout se termine sur le sable brûlant des plages de Jaffa. Le hasard a fait se rencontrer et s’aimer une femme et un homme qui ne se seraient jamais adressé la parole dans d’autres circonstances. La femme, c’est Liat, une Israélienne dévorée par une nostalgie profonde de Tel Aviv. L’homme, c’est ‘Hilmi, un peintre palestinien originaire de Ramallah. À New York, espace neutre hors du temps et de la politique, Liat et ‘Hilmi décident de s’immerger, le temps d’un hiver, dans un amour impossible. Commence alors une vie commune dont la date d’expiration se rapproche chaque jour un peu plus. Dans cet univers clos qu’ils se sont créé, Liat et ‘Hilmi ont décidé d’ignorer les à-côtés, les différences et les fissures. Mais la réalité finit toujours par s’imposer…

Mon avis : ♥ ♥ ♥

Des romans qui parlent d’histoires d’amour impossibles, on ne peut qu’être attiré, surtout lorsque le best-seller a été très controversé en Israël. Sous la même étoile est un joli titre pour exprimer tout ce qui se déroule dans ce très beau roman, même s’il prend son sens qu’au fur et à mesure que les pages défilent.

A leur rencontre, Liat et ‘Hilmi savent d’ores et déjà que leur histoire connaîtra une fin. Deux adultes, deux âmes dont la nationalité diverge : elle, israélienne et lui, palestinien. Pourtant ils démarrent une histoire d’amour, intense, forte mais compliquée par le conflit qui règne dans leur pays. Ils vivent « sous la même étoile » et pourtant…

Comment le décrire, à présent ? Par où commencer ? Comment restituer l’impression initiale que j’éprouvai au cours de ces lointaines secondes ? Comment en dresser fidèlement le portrait, constitué d’une superposition de nuances, tel que je le vis la toute première fois ?

Liat voue à sa famille un amour sans faille, la faisant passer avant son amour pour ‘Hilmi, ce qui a de quoi surprendre. Cependant, le poids des traditions qui existent dans la communauté juive est important et cela explique que Liat soit autant attachée à son pays et à sa famille et pourquoi elle semble vivre cet amour avec culpabilité, presque avec honte, comme si elle n’avait pas choisi la bonne personne et s’en excusait.

La sensibilité qui se cache derrière l’écriture particulière de Dorit Rabinyan est immense. Une poésie se dégage des mots, des phrases qui traduisent toute la complexité de la situation dans laquelle se trouve ce couple. Je reste cependant d’avis que ce roman n’est pas égal en terme de rythme. Certains passages comportent des longueurs, les pensées de Liat sont parfois décousues. Le dénouement m’a tout de même happée, on se sent attiré par ce retour en Israël de Liat.

Nous savions qu’entre les deux points où nous nous tiendrions, ce n’était pas une simple ligne de démarcation qui passerait, mais une voie semée d’obstacles, dangereuse pour moi, infranchissable pour lui.

Ce roman est également un voyage. Les descriptions de l’auteure sont si somptueuses et détaillées qu’on s’y croirait : les hivers interminables de New York, les rues et les parcs enneigés, le froid glacial et les tempêtes mais également la poussière et la chaleur de Tel Aviv, les terres baignées de soleil d’Israël et de Palestine.

♦ ♦

Un roman poétique, merveilleux qui, malgré une écriture particulière et des longueurs, permet d’appréhender le conflit israëlo-palestinien à travers une histoire d’amour aussi belle qu’impossible. L’amour, au cœur de ce roman, est l’arme la plus belle pour combattre la haine et les conflits.

Publicités

12 commentaires sur « Sous la même étoile ~ Dorit Rabinyan »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s