Salons

St Maur en Poche • Edition 2017

Samedi dernier, je me suis rendue une journée au salon de St Maur en Poche, à St-Maur des-Fossés dans la banlieue parisienne. Je m’étais prévue un programme de rencontres assez condensée puisque je n’avais prévu d’y être qu’une seule journée.

separateur-livre

19359193_894821873992079_1423237835_o.jpg

Certaines rencontres me semblaient indispensables, notamment celle d’Anna McPartlin, que j’avais déjà rencontrée au Salon du Livre de Paris en mars dernier mais que j’avais très envie de revoir et celle de Tamara McKinley, une auteure que j’apprécie énormément dont j’ai lu plusieurs romans malgré le fait que je n’en ai aucun dans ma bibliothèque. Il y avait aussi Aurélie Valognes que j’avais très envie de revoir, tout simplement parce que c’est une auteure incontournable à mes yeux et que tous ses romans ont été des excellentes lectures ou des coups de cœur.

Ensuite, il y avait ces rencontres que j’avais envie de faire parce que je ne les avais jamais faites mais que leurs romans m’avaient touchées, émues : Virginie Grimaldi, que je suis assidûment sur les réseaux sociaux et qui est capable de tellement de choses avec les mots que j’en suis admirative ; Sophie Tal-Men, une auteure que j’avais beaucoup aimé avec son premier roman et qui m’a davantage déçue avec le deuxième ; Agnès Martin-Lugand, que je n’ai pu rencontrer au Salon du Livre de Paris mais que j’ai envie de découvrir.

Enfin, il a celles dont je n’ai jamais lu les romans mais qui me rendait curieuse : Amélie Antoine, Laurence Peyrin, Julie de Lestrange.

separateur-livre

Seulement deux livres étaient autorisés à entrer au Salon, ce qui m’a amené à faire un aller-retour le matin. J’ai commencé par arpenter les rues du salon pour découvrir les différents pôles, les différents stands avant de tomber sur celui d’Amélie Antoine, seule sur le sien alors j’ai pris le temps d’échanger avec elle au sujet de ma lecture que Quand on n’a que l’humour.

19490030_898223963651870_730186755_o

J’avais prévu de lui faire signer mon exemplaire de Quand on n’a que l’humour, que j’avais terminé deux jours plus tôt mais elle m’a convaincue de craquer pour Fidèle au poste, qui est d’un tout autre registre. Je suis ravie d’avoir pu discuter avec elle, d’avoir pu lui confier à quels points sa plume est belle et capable de déclencher multiples émotions.

separateur-livre

19495560_898223950318538_1141148021_o

Tamara McKinley étant seule à son stand, je me suis approchée pour lui dire combien L’île aux mille couleurs m’avait bouleversé et à quel point j’avais aimé ce voyage en Australie et en Tasmanie. N’ayant pas l’exemplaire avec moi puisque je l’avais, lorsque je l’ai lu, emprunté à la bibliothèque, je me le suis offert.

separateur-livre

19478350_898224363651830_318893691_o.jpg

Enfin ! La rencontre que j’attends depuis son premier roman ! Une auteure drôle, sensible, gentille : une rencontre formidable durant laquelle j’ai pu lui dire tout le bien que je pensais d’elle, de ses romans, de sa plume et de ce qu’elle faisait naître en moi, notamment lors de la lecture de Tu comprendras quand tu seras plus grande. Il me reste à découvrir le petit dernier, chose que je vais faire rapidement (mais pas trop ! car après, il n’y en a plus…). Un grand merci à Virginie Grimaldi pour sa bonne humeur, son sourire, ses anecdotes.

separateur-livre

19496234_898224493651817_1688793240_o.jpg

Il fallait absolument que j’aille rencontrer Laurence Peyrin même si je ne l’ai encore jamais lu. Grâce à un sourire et quelques arguments, elle a fini de me convaincre de découvrir son univers, celui d’Angela et June, celui de Zelda et je pense que je vais bientôt embarquer aux côtés de ces héroïnes, surtout que j’ai craqué pour Miss Cyclone.

separateur-livre

19478687_898224203651846_623060437_o.jpg

La file d’attente étant nettement moins longue qu’au Salon du Livre de Paris, je me suis faufilée pour rencontrer Agnès Martin-Lugand, une auteure que j’avais absolument envie d’aller voir. Je ne m’attendais pas à une aussi belle rencontre ! Elle a parfaitement compris que je me place dans le camp des pro-Iris. Aussi souriante en vrai qu’en photo, c’était un véritable plaisir d’échanger avec elle.

separateur-livre

19531752_898223996985200_486318104_o.jpg

Dernière rencontre de cette journée, Sophie Tal-Men, à qui j’ai pu dire tout le bien que m’avait procuré son premier roman et ma déception face au second. Elle a pu m’expliquer d’où venait l’aspect médical important dans Entre mes doigts coule le sable et même si je le regrette, je comprends totalement son point de vue. J’ai ravie de voir qu’elle était à l’écoute de tout ce que j’ai pu lui dire, que ce soit positif ou négatif. Un vrai plaisir !

separateur-livre

19490064_898266883647578_956024452_o.jpg

Je suis également, au cours de la journée, passer faire un petit coucou à Anna McPartlin. Même si je n’avais pas ses romans avec moi, j’avais envie de retourner la voir pour lui dire combien j’avais été touchée par ses histoires et combien j’avais aimé ses romans. C’est une auteure que j’aime énormément et dont j’attends les prochaines parutions avec impatience.

separateur-livre

Mon seul regret, c’est de ne pas avoir pu revoir Lorraine Fouchet, mon coup de cœur auteur du Salon du Livre de Paris mais c’est ainsi, elle dédicaçait le dimanche et je n’étais pas présente ce jour-là.

Saint Maur en Poche est un salon à taille humaine, convivial, intime dans lequel on circule facilement. Des allées multicolores, des panneaux visuels attractifs bleu, rose, jaune qui sont le symbole de la Griffe Noire. Les auteurs sont chaleureux, souriants, accessibles et cela fait plaisir. Ce salon est mon petit coup de cœur.

4 commentaires sur “St Maur en Poche • Edition 2017

  1. Virginie, quelle belle rencontre… c’est vraiment une auteure que j’apprécie énormément ! Je crois que notre programme était assez similaire, mais tu le sais déjà 😉
    Je regrette également de ne pas avoir pu rencontrer Lorraine Fouchet, mais ce sera pour une prochaine fois ! En tout cas, ce fut un plaisir de te rencontrer à cette occasion, j’espère qu’il y en aura d’autres.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s