Rentrée littéraire ♦ septembre 2017

19401075_894821960658737_314554979_o.jpg

Deuxième sélection de cette rentrée littéraire qui se poursuit avec les romans qui seront publiés au mois de septembre. Je vous laisse découvrir les titres qui ont attisés ma curiosité.

Séparateur-01-01

6 septembre 2017

Tiger House de Liza Klaussmann (Le livre de poche)

Nick et sa cousine Helena partagent depuis toujours de merveilleuses vacances à Tiger House, la maison familiale sur l’île de Martha’s Vineyard. La Seconde Guerre mondiale touche à sa fin et les deux jeunes femmes rêvent d’un avenir glorieux. Helena part pour Hollywood où elle va se marier  ; Nick retrouve son époux de retour du combat.
Chaque été, sur fond de cocktails et de jazz, les deux cousines continuent de se rassembler à Tiger House avec maris et enfants. Mais au fil des années les relations se compliquent… La famille se trouve définitivement plongée dans la tourmente lorsque, à l’aube des années 1960, une terrible découverte a lieu.

Mischling d’Affinity K (Actes Sud)

Pearl et Stasha ont douze ans, sont jumelles. Deux jeunes filles ordinaires. Mais pour les nazis, elles ont une particularité : ce sont des Mischling, des sang-mêlé. C’est à ce titre qu’elles sont déportées à Auschwitz, à l’automne 1944, où le tristement célèbre docteur Mengele les sélectionne pour leur faire subir des expériences médicales. Face à l’horreur, les sœurs se réfugient dans l’imagination, la complicité naturelle qui les unit. L’hiver arrivé, et l’armée russe approchant, Pearl disparaît mystérieusement. Ignorant si elle est toujours en vie, Stasha décide, à la libération du camp, de partir à sa recherche.

Paroles d’honneur de Leila Slimani et Laetitia Coryn (Les Arènes)

Rabat, été 2015. Suite à la parution de son livre « Dans le jardin de l’ogre », un roman cru et audacieux qui aborde la thématique de l’addiction sexuelle, Leila Slimani part à la rencontre de ses lectrices marocaines. Face à cette écrivaine franco-maghrébine décomplexée qui aborde la sexualité sans tabou, la parole se libère. Au fil des pages, l’auteur recueille des témoignages intimes déchirants qui révèlent le malaise d’une société hypocrite dans laquelle la femme ne peut être que vierge ou épouse, et où tout ce qui est hors mariage est nié : prostitution, concubinage, homosexualité.
Le code pénal punit toute transgression : un mois à un an de prison pour les relations hétérosexuelles hors mariage, six mois à trois ans de prison pour les relations homosexuelles, un à deux ans de prison pour les adultères. Soumises au mensonge institutionnalisé, ces femmes nous racontent les tragédies intimes qui égrènent leurs vies et celles des femmes qui les entourent : IVG clandestines, viols, lynchages, suicides.
Toutes sont tiraillées entre le désir de se libérer de cette tyrannie et la crainte que cette libération n’entraîne l’effondrement des structures traditionnelles. A travers cette BD, il s’agit de faire entendre la réalité complexe d’un pays où l’islam est religion d’Etat. Et où le droit des femmes passera, avant tout, par la défense de leurs droits sexuels.

Séparateur-01-01

7 septembre 2017

Treize jours de Roxanne Gay (Denoël)

Mireille Duval Jameson, avocate, est la fille de l’un des hommes les plus riches d’Haïti. Elle vit aux Etats-Unis avec son mari, Michael, et leur bébé, Christophe. Lors de vacances à Port-au-Prince, elle est kidnappée. Les ravisseurs réclament une rançon à son père qui refuse de payer. Pendant treize jours, elle résiste face à la torture, le viol et l’humiliation

Séparateur-01-01

13 septembre 2017

Les putes voilées n’iront jamais au paradis de Chahdortt Djavann (Le Livre de Poche)

Ce roman vrai, puissant à couper le souffle, fait alterner le destin parallèle de deux gamines extraordinairement belles, séparées à l’âge de douze ans, et les témoignages d’outre-tombe de prostituées assassinées, pendues, lapidées en Iran. Leurs voix authentiques, parfois crues et teintées d’humour noir, surprennent, choquent, bousculent préjugés et émotions, bouleversent. Ces femmes sont si vivantes qu’elles resteront à jamais dans notre mémoire.

Marche à l’étoile d’Hélène Montardre (Rageot)

À 150 années de distance, un jeune esclave enfui d’une plantation du Sud des États-Unis et son descendant, un Américain d’aujourd’hui, entament une traversée. Des montagnes aux vastes plaines, des marécages aux grands fleuves, Billy marche sans répit, traqué par un chasseur d’esclaves. Son but, son étoile : conquérir sa liberté. D’une petite chambre new-yorkaise aux quartiers bourgeois de Bordeaux, Jasper avance dans les pas de son ancêtre. Sa quête : comprendre qui il est.

Séparateur-01-01

15 septembre 2017

Kate Hannigan de Catherine Cookson (Charleston)

Le Dr Rodney Prince n’a jamais vu une fille comme Kate Hannigan dans le quartier sale et pauvre où il prodigue ses soins. Sa beauté et son intelligence surpassent de loin celles de Stella, son épouse, si raide, si froide, si calculatrice, et elle exerce sur lui une attirance irrésistible. Mais leur amour à peine naissant alimente une rumeur malsaine parmi les habitants du quartier. Car il défie toutes les règles de la bonne société édouardienne…

Séparateur-01-01

21 septembre 2017

Un été près du lac d’Heather Young (Belfond)

1935. Comme tous les ans, Lucy, Lilith et leur petite soeur Emily viennent passer l’été en famille dans leur chalet, sur les bords d’un lac du Minnesota. Mais un matin, Emily est introuvable. Qu’est-il arrivé à l’enfant de six ans ? Nul ne semble le savoir. Et alors que, fou de douleur, leur père se suicidera, Lucy, Lilith et leur mère resteront toute leur vie dans ce chalet, à attendre l’improbable retour de la petite préférée. 1999. Lucy vient de mourir, léguant le chalet et tous ses biens à sa petite nièce Justine. Un héritage qui arrive juste à temps pour la jeune femme qui doit fuir San Francisco et une histoire d’amour abusive, pour mettre à l’abri ses deux filles. Mais le vieux chalet n’a rien d’une chaleureuse villégiature…

L’aube sera grandiose d’Anne-Laure Bondoux (Gallimard Jeunesse)

Titania emmène sa fille, Nine, seize ans, dans une mystérieuse cabane au bord d’un lac. Il est temps pour elle de lui dévoiler des événements de sa vie qu’elle lui a cachés jusqu’alors. Nine écoute, suspendue aux paroles de sa mère. Flash-back, anecdotes, personnages flamboyants, récits en eaux troubles, souvenirs souvent drôles et parfois tragiques, bouleversants, fascinants secrets… Peu à peu jaillit un étonnant roman familial, qui va prendre, pour Nine, un nouveau tour au matin..

Séparateur-01-01

22 septembre 2017

Lait et Miel de Rupi Kaur (Charleston)

Construit autour de courts poèmes en prose, Lait et Miel parle de survie. De l’expérience de la violence, des abus sexuels, de l’amour, de la perte et de la féminité. Le recueil comprend quatre chapitres, et chacun obéit à une motivation différente, traite une souffrance différente, guérit une peine différente. Lait et Miel convie les lecteurs à un voyage à travers les moments les plus amers de l’existence, mais y trouve de la douceur, parce qu’il y a de la douceur partout si l’on sait regarder.

Séparateur-01-01

27 septembre 2017

Mon amie Adèle de Sarah Pinborough (Préludes)

LOUISE. Mère célibataire, elle est coincée dans un quotidien minuté. Un soir pourtant elle embrasse un homme dans un bar… sans savoir qu’il est son nouveau patron. DAVID. Psychiatre renommé et dévoué à sa femme, il regrette ce baiser mais ne peut s’empêcher de tomber amoureux de son assistante. ADÈLE. L’épouse de David semble n’avoir aucun défaut. Si ce n’est de vouloir à tout prix devenir l’amie de Louise… Fascinée par ce couple modèle, Louise se retrouve malgré elle piégée au coeur de leur mariage. Et peu à peu, elle commence à entrevoir des failles. David est-il l’homme qu’il prétend être ? Adèle, aussi vulnérable qu’elle y paraît ? Et par quel secret inavouable sont-ils liés l’un à l’autre ?

Dernier train pour Canfranc de Rosario Raro (Kéro)

A la gare de Canfranc en 1943, un réseau de résistants franco-espagnols dont font partie le chef de douane Laurent Juste, le contrebandier Durandarte et la femme de chambre Jana, a pour mission de faire passer clandestinement des personnalités comme Joséphine Baker, Marc Chagall et Alma Maheler. Malheureusement un nouveau commandant, le major Gröber, est envoyé sur place et Durandarte est arrêté.

Séparateur-01-01

Et vous, quels ont été vos repérages sur les parutions de septembre ?

Publicités

6 commentaires sur “Rentrée littéraire ♦ septembre 2017

  1. Que de jolies découvertes avec ta liste, merci ! 🙂 De mon côté, j’ai déjà repéré le nouveau Anne Laure Bondoux ainsi que Mischling, qu’il me tarde de découvrir. Je vais tâcher de m’en tenir là, même si il risque d’y avoir d’autres tentations en passant sur les blogs ! ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s