Paroles d’honneur ♦ Leila Slimani et Laetitia Coryn

21691182_943107285830204_1784039367_n.jpg

Leila Slimani a reçu l’année dernière le Prix Goncourt pour son roman Chanson Douce. Auteure engagée, elle est aussi à l’origine d’un essai Sexe et mensonges, adapté aujourd’hui en roman graphique sous le nom de Paroles d’honneur.

RESUME-01

Leila Slimani fait la connaissance de Nour, une Marocaine qui lui raconte sans tabou sa sexualité et les tragédies intimes que subissent la plupart des femmes qu’elle connaît. Ce témoignage poignant, suivi d’autres rencontres à travers le pays, bouleverse la romancière franco-marocaine qui décide de mettre la parole de ces femmes à l’honneur. A travers leurs histories personnelles, on découvre le drame de la condition sexuelle féminine au Maroc au sein d’une société hypocrite qui condamne le désir et la liberté d’aimer. Cette BD reportage dépeint sans concession la réalité complexe d’un pays où l’islam est religion d’Etat et rappelle à chacun de nous l’importance du combat pour les droits fondamentaux de la femme.

CE QUE JE PENSE-01

C’est à la suite d’une séance de dédicace que Leila Slimani rencontre Nour et décide d’aller à la rencontre de femmes marocaines pour traiter de la question de la sexualité. A travers les illustrations de Laetitia Coryn, c’est toute la société marocaine qui est dénoncée dans le peu de liberté accordé aux femmes.

21640672_943107302496869_1657570019_o.jpg

Sont punies d’un mois d’emprisonnement toutes personnes de sexes différents, n’étant pas unies par les liens du mariage, ont entre elles des relations sexuelles

La société marocaine est en effet dominée par la religion, par les traditions et les coutumes. Saviez-vous que l’adultère féminin était interdit mais que les hommes pouvaient prendre plusieurs femmes ? Saviez-vous que l’avortement était interdit sauf en cas de viol ? A moins que la femme violée ne soit forcée d’épouser son violeur. Saviez-vous que la femme doit restée vierge jusqu’au mariage sous peine d’être déshonorée ? Pour la plupart, l’éducation sexuelle se fait à travers des films pornographiques tant cette question est taboue.

La réalité choque, terrifie. Elle est violente mais représentative d’une société qui n’est absolument pas égalitaire et dans laquelle la question des droits des femmes est très hypocrite. Cette bande-dessinée est un véritable hommage à ces femmes. Leurs témoignages sont forts, intimes et permettent de les valoriser et de mettre en lumière les nombreuses inégalités.

Heureusement, les couleurs chaudes des illustrations apportent sérénité, calme et douceur et nous invitent à arpenter les ruelles des villes marocaines, découvrir la belle architecture arabe.

SEPARATEUR-01

Ce roman graphique est un coup de cœur. Les rencontres sont touchantes, évoquent le peu de liberté sexuelle dont sont dotées les femmes dans une société marocaine encore traditionnelles et conservatrices. Cette question est taboue et dénoncée par l’auteure.

COUP DE COEUR-01

 

Publicités

3 commentaires sur “Paroles d’honneur ♦ Leila Slimani et Laetitia Coryn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s