Les larmes de la liberté ♦ Kathleen Grissom

22790259_960403667433899_2116276934_o.jpg

L’année dernière, à la même époque, je découvrais le sublime roman de Kathleen Grissom, La colline aux esclaves et apprenait dans le même temps la sortie imminente de sa suite. Une suite que j’ai souhaité découvrir cet automne et, malgré quelques petits points qui me font défaut, je l’ai énormément apprécié.

RESUME-01

Philadelphie, 1830. Pour sauver un jeune garçon victime de marchands d’esclaves, James, va devoir affronter les secrets de son passé. Orfèvre respecté de la bonne société de Philadelphie, James devient l’amant de Caroline, jeune femme malheureuse dans son mariage. Quand celle-ci tombe enceinte, James est rattrapé par son passé. Mais avant d’avoir pu avouer ses origines à Caroline, il est appelé au secours par Henry, un ancien esclave qui lui a autrefois sauvé la vie. Son fils Pan a disparu. Tout porte à croire qu’il a été enlevé et vendu. Pour retrouver Pan, James doit retourner sur les lieux de son enfance, la colline aux esclaves…

CE QUE JE PENSE-01

La colline aux esclaves a été un coup de cœur, une lecture magnifique et bouleversante alors c’est remplie d’attentes que je me plongée dans son second volet et donc découvert l’histoire d’un de ses personnages phares : James, donc la particularité est qu’il est de mère noire et de père blanc, ce qui fait de lui un mulâtre. Pourtant, sa peau est laiteuse et quiconque méconnaît son histoire ignore que ce jeune garçon cache derrière lui un passé qui le fait souffrir, un secret qui peut faire basculer l’équilibre sur lequel il a construit sa vie. Sa bienveillance n’est cependant pas sans rappeler sa mère et c’est un lien qui m’a émue dans ce roman.

Kathleen Grissom construit son roman sur l’alternance des points de vue entre James et Pan, jeune garçon noir, pétillant qui entre un jour au service de James. Fourmillant de questions et très attachant, il va amener de la joie et de la bonne humeur au sein de la maison Burton. Jusqu’au jour où il est enlevé et amené en Caroline du Sud pour être vendu comme esclave. L’épopée de James, son histoire poignante, pour sauver son protégé va alors l’emmener remettre en question son éducation et les principes sur lesquels il a établi sa vie depuis tant d’années. Néanmoins, sans jamais lui faire oublier d’où il vient.

Encore une fois, l’auteure aborde avec justesse et richesse la question de l’esclavage aux Etats-Unis, dans les plantations du Sud. Roman rythmé, Les larmes de la liberté questionne également les difficultés que pouvaient engendrer les relations entre Blancs et Noirs et la considération que les individus avaient pour eux en retour. La plume est au plus près des émois des différents personnages, ce qui apporte une authenticité des faits. Pourtant et bien que je considère ce roman réussi et à la hauteur de La colline aux esclaves, je n’ai pas réussi à être convaincue par la totalité de l’histoire… L’histoire d’amour qui unit James à Caroline m’a dérangée, je n’y ai pas trouvé un grand intérêt dans la construction du récit, tout comme les coïncidences un peu trop conséquentes.

SEPARATEUR-01

Un roman très réussi, un second volet qui peut se lire aisément indépendamment de son prédécesseur et qui nous immerge une fois de plus dans les Etats-Unis de l’esclavage. Une histoire poignante, pourtant pas toujours convaincante sur certains aspects, qui démontre qu’on ne doit jamais oublier d’où on vient, que cela fait partie de notre identité.

TRES BONNE LECTURE-01

Publicités

4 commentaires sur “Les larmes de la liberté ♦ Kathleen Grissom

  1. J’ai ajouté ce roman à ma PAL très rapidement et sans aucune hésitation parce que j’avais beaucoup aimé La Colline aux Esclaves, qui fut une très bonne surprise. Je n’en attendais rien et au final, je me suis vraiment laissée emporter par cette lecture. Nul doute que Les Larmes de la Liberté me plaira tout autant. Apparemment, il a les mêmes qualités que La Colline aux Esclaves…
    Ta chronique me donne envie de le sortir très, très vite de ma PAL et de le lire ! 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s