Contemporain

Un clafoutis aux tomates cerises • Véronique de Bure

24201315_978688628938736_47003602_o.jpg

Ce roman a fait très peu de vague sur la toile littéraire, j’en ai entendu parler très récemment et les éloges faites à son sujet m’ont aussitôt envie de lui donner sa chance.

RESUME-01

Au soir de sa vie, Jeanne, quatre-vingt-dix ans, décide d’écrire son journal intime. Sur une année, du premier jour du printemps au dernier jour de l’hiver, d’événements minuscules en réflexions désopilantes, elle consigne ses humeurs, ses souvenirs, sa petite vie de Parisienne exilée depuis plus de soixante ans dans l’Allier, dans sa maison posée au milieu des prés, des bois et des vaches. La liberté de vie et de ton est l’un des privilèges du très grand âge, aussi Jeanne fait-elle ce qu’elle veut et ce qu’elle peut : regarder pousser ses fleurs, boire du vin blanc avec ses amies, s’amuser des mésaventures de Fernand et Marcelle, le couple haut en couleurs de la ferme d’à côté, accueillir pas trop souvent ses petits-enfants, remplir son congélateur de petits choux au fromage, déplier un transat pour se perdre dans les étoiles en espérant les voir toujours à la saison prochaine…

CE QUE JE PENSE-01

Voilà un roman aussi tendre qu’un moelleux à l’orange, aussi doux qu’un plaid, un roman qu’on savoure et qu’on déguste, qu’on n’a pas envie de terminer parce qu’on y est bien. La nostalgie et la tendresse qui s’échappe de chaque mot, de chaque phrase est un véritable délice. Entre joies, peines, doutes, espoirs et peurs, Jeanne va se livrer dans son journal intime et nous fait vivre son quotidien dans la campagne bourbonnaise.

Durant quatre saisons, on est invité à partager l’émouvante vie de Jeanne. Au printemps, les bourgeons éclosent. Jeanne profite des douces températures pour prendre son thé dans son jardin. L’été voit venir les vacances et les petits-enfants. L’automne est le temps des souvenirs, l’anniversaire de son défunt mari et Jeanne se remémore la guerre, les amis disparus. L’hiver gris et pluvieux, morose et terne amène tout de même un peu de joie avec les fêtes de Noël. C’est une vie qui retrace les petites joies de l’existence, une vie toute en sincérité.

Tout en simplicité, la plume douce de Véronique de Bure trouve les mots justes et traduit l’isolement des personnes âgées, le monde qui se dépeuple autour d’eux, l’évolution du monde numérique et des technologies avec cette effervescence des objets électroniques dont Jeanne se passerait bien. Alors, le temps de quelques pages, on s’immerge dans une vie plus douce et plus tranquille. Une vie qui fonctionne de manière lente, au rythme des parties de bridge, des mots-croisés de Monsieur Laclos, des légumes qui poussent dans le jardin, des apéritifs entre copines après la messe du dimanche, de la visite du beau jardinier et du ménage de la gentille Adèle.

Un clafoutis aux tomates cerises est une véritable ode aux personnes âgées, qui met en scène une femme courageuse, pleine de souvenirs et de bienveillance, douce et rêveuse, drôle mais parfois craintive. Une femme émouvante par sa fragilité mais qui fait envie par son autonomie et sa force. Ce n’est pas qu’un roman sur la vieillesse, c’est une très belle leçon de vie. Une histoire simple et ordinaire dans laquelle se rejoignent nombreuses anecdotes qui font sourire, qui font rire et qui nous font aimer vieillir. Jeanne m’a rappelé ma grand-mère qui s’installe chaque jour après le repas avec son café et ses mots croisés.

SEPARATEUR-01

Une ode aux personnes âgées, un roman tendre et bienveillant qui n’est pas sans nous rappeler nos propres grands-mères et leurs habitudes. La plume de Véronique de Bure est simple et sait trouver les mots justes pour parler de la vieillesse et de la fin de vie.

COUP DE COEUR-01

11 commentaires sur “Un clafoutis aux tomates cerises • Véronique de Bure

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s