Historique

Le silence des bombes • Jason Hewitt

26909327_1001694326638166_360951137_o.jpg

Une amie a eu ce roman, Le silence des bombes, à Noël. Sorti en 2015, je n’en avais jamais entendu parler et l’ai découvert grâce à elle. Elle me l’a prêté le temps de quelques jours, ce qui m’a permis de découvrir une belle histoire.

RESUME-01 - Copie

Juillet 1940. La petite Lydia, 11 ans, traverse un village du Suffolk. Elle porte un masque à gaz. Les magasins sont fermés, les maisons vides, les fenêtres condamnées. Lydia coupe à travers champs et arrive bientôt devant une grande demeure. C’est là qu’elle a grandi. La fillette espère y retrouver sa famille, mais la maison est déserte. Plus tard, dans la nuit, un soldat portant un fusil et un uniforme anglais pénètre dans la maison. Avec un étrange accent, il lui explique qu’il ne lui fera pas de mal, mais qu’elle ne doit pas quitter les lieux et qu’elle doit obéir à certaines règles… Dit-il la vérité ? Que cherche-t-il ? Pourquoi lui semble-t-il aussi familier ? Et surtout, comment connaît-il le nom de Lydia ?

CE QUE JEN PENSE-01-01 - Copie

Beaucoup d’ouvrages ont été publié et avaient pour sujet principal la Seconde Guerre Mondiale. C’est un thème très utilisé en littérature car il permet d’aborder de nombreux points de vue et des actes assez atroces qui ont été commis. Le silence des bombes, quant à lui, vient faire se rencontrer une petite fille, Lydia et un soldat allemand, Heiden.

La guerre était une besogne longue et pénible. Elle déchirait les talons, pinçait, mordait, écrasait, rongeait, broyait les épaules, plaquait les hommes au sol. Mieux valait éviter de se considérer comme un être humain. On n’était plus qu’une machine biologique, rien d’autre, avec des roues, des pistons, des bielles, des engrenages qui, d’une façon ou d’une autre, poussaient vers l’avant.

Principalement au présent, l’histoire ne se concentre pourtant pas seulement sur ce temps. De nombreux retours en arrière, aussi bien concernant Lydia qu’Heiden, viennent étayer le récit et nous permettent de rencontrer plus en détails les deux héros, leurs vies passés, leurs solitudes, le parcours chaotique de la guerre et la souffrance qu’ils ont enduré. Ce sont deux écorchés de guerre, qui vont osciller entre haine et affection, réuni dans cette maison emplie de souvenirs. L’évolution des liens qui les unissent m’a beaucoup plu. Je me suis attachée autant à Lydia, une petite fille qui a tout perdu et qui m’a beaucoup touchée, qu’à Heiden, dont on sent le poids de la culpabilité peser sur ses épaules sans en connaître la raison.

L’ambiance pesante qui plane tout au long du récit vient questionner le climat de guerre et la méfiance avec les individus évoluaient, de peur d’être dénoncés ou tués. C’est une vision différente qui nous est offerte, par les liens que les soldats créaient et avec l’ombre de leur famille qui planait au-dessus d’eux, mais également à travers le poids des deuils et de la culpabilité. On découvre la guerre tantôt dans le regard innocent et fragile d’une enfant, tantôt dans les yeux brisés d’un soldat. Pourtant, malgré ses aspects très positifs, je déplore une inégalité très nette en termes de rythme qui ralentit parfois la lecture, due en partie aux nombreuses descriptions et à la quasi absence de dialogue…

SEPARATEUR-01

Véritable huit-clos étouffant, au cœur duquel plane mystère et secrets, questionnement et poids de la culpabilité. Ce roman pointe du doigt les ravages psychologiques et les horreurs de la guerre à travers les yeux d’une petite fille et d’un soldat allemand. Très beau mais très inégal.

BONNE LECTURE-01 - Copie

4 commentaires sur “Le silence des bombes • Jason Hewitt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s