Michigan : Sur la route d’une war bride • Julian Frey et Lucas Varela

27330431_1008963462577919_1935959381_o.jpg

Cette bande-dessinée m’avait beaucoup intéressée lors d’un passage en librairie. Les « war bride » étaient les femmes qui épousaient des soldats américains durant la Seconde Guerre Mondiale. Un sujet très intéressant mais une histoire qui me laisse perplexe dans son traitement…

RESUME-01 - Copie

Julien débarque dans le Michigan pour y rencontrer la famille américaine de sa femme et surtout Odette, la grand-tante française. Cette Parisienne a quitté la France à la fin de la Seconde Guerre mondiale pour se marier avec un soldat américain.

CE QUE JEN PENSE-01-01 - Copie

Les « war bride » était un terme utilisé pour qualifier les femmes qui épousaient des soldats américains durant la Seconde Guerre Mondiale. Rapatriées ensuite en France avec leur mari, elles quittaient famille et amis pour aller vivre aux Etats-Unis. Julien est marié à une américaine, dont la grand-tante fut autrefois une « war bride ». En vacances, ils décident d’aller leur rendre visite dans le Michigan.

Julien va s’intéresser de très peu au passé d’Odette, la fameuse war bride. Des retours dans le passé nous permettent alors de découvrir des éléments de sa vie, de sa rencontre avec son époux John jusqu’à son arrivée dans sa belle-famille. Ses parents et son frère, bien que n’ayant jamais réellement compris son choix de quitter son pays pour traverser l’océan, la soutiendront malgré tout et c’est très touchant de voir que beaucoup de femmes furent dans ce cas, quittant tout ce qui faisait leur vie pour suivre un homme.

27480078_1008963399244592_1415047952_o.jpg

C’est une belle bande-dessinée en termes d’objet, le style rétro du dessin apporte une touche d’originalité et les couleurs sont vraiment lumineuses et éclatantes. C’est un ouvrage qui permet de découvrir un nouvel aspect de la guerre et, à mon sens, on n’aura jamais assez de découvrir ce qu’elle a été. Pour autant, elle reste assez peu développée et je suis restée sur ma faim. J’aurais souhaité davantage de détails sur le passé d’Odette et n’ai pas toujours compris le choix d’aborder les clichés franco-américains et de ce qu’ils pensent l’un envers l’autre.

SEPARATEUR-01

Bien que certains aspects, notamment historiques, soient très intéressant, les choix des auteurs ne m’ont pas convaincus. Je retiendrais cependant la beauté des graphismes, les couleurs choisies avec justesse et le passé d’Odette, une femme qui quitta tout pour suivre l’homme qu’elle aimait jusqu’aux Etats-Unis.

RESUME-01-01

Publicités

3 commentaires sur “Michigan : Sur la route d’une war bride • Julian Frey et Lucas Varela

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s