« Arrête avec tes mensonges » • Philippe Besson

27606226_1010758875731711_1792562098_o.jpg

Philippe Besson était inconnu pour moi. Malgré son succès et le nombre impressionnant de roman qu’il a écrit, je n’avais jamais entendu parler de lui. Sa dernière sortie poche, « Arrête avec tes mensonges » me faisait très envie et c’est avec ce roman que j’ai souhaité le découvrir.

RESUME-01 - Copie

De passage dans sa région natale, le narrateur, qui n’est autre que Philippe Besson, aperçoit au détour d’une rue une silhouette, un visage, dont la ressemblance avec son premier amour le frappe tel un coup de poignard. S’ensuit le récit de la rencontre, vingt-cinq ans plus tôt, entre deux adolescents que tout oppose : l’un, plutôt timide, est fils d’instituteur, élève studieux et lecteur chevronné ; l’autre est enfant de paysans, rebelle, charismatique et mystérieux, coqueluche des filles du lycée. Leur attirance est immédiate, sans équivoque. Leurs étreintes clandestines se déroulent dans un émerveillement teinté de culpabilité et de déni. Le secret qui les entoure n’en accentue que davantage l’intensité. Mais Thomas se montre incapable d’exprimer ses sentiments, d’accepter ce qu’il est. Il disparaît de la vie du narrateur aussi soudainement qu’il y était entré, laissant au jeune Philippe la blessure d’un premier amour au goût d’inachevé. Lorsque ce récit prend fin, des années après, l’auteur apprend avec une infinie tristesse que le Thomas si lumineux de sa jeunesse a passé sa vie à tenter de contrecarrer sa nature, à la dissimuler aux yeux de tous, précipitant ainsi sa fin tragique.

CE QUE JEN PENSE-01-01 - Copie

Le résumé en dit peu et c’est une très bonne chose. Se plonger dans l’inconnu, dans un récit qu’on sait déjà assez introspectif mais sans savoir dans quelle direction l’auteur veut nous emmener. Rapidement, on comprend que le sujet n’est pas à prendre à la légère, qu’il est lourd de sens pour celui qui nous le raconte et qu’il a été très marquant, un tournant décisif dans la vie du narrateur. C’est le récit d’un amour de jeunesse, de ce genre d’amour qui construit l’autre et qu’on oublie difficilement par la place qu’il a occupé, par les sentiments qu’il a convoqués et le vide qu’il a laissé en partant.

Pourtant, au-delà de la beauté de cet amour, les deux jeunes hommes sont contraints de vivre cachés et cela sera d’une grande souffrance pour le narrateur, qui ne s’est jamais caché de ses préférences sexuelles sans pour autant les crier. On découvre alors les premiers émois, les regards discrets, les rendez-vous en secrets, les retrouvailles cachées, la naissance des sentiments et du manque mais également les premières déceptions, le premier chagrin d’amour. Sans tomber dans le pathos, le narrateur nous emmène profondément dans son intimité et va jusqu’à se livrer sur ce que cet amour a changé pour lui.

C’est beau, c’est une mise à nu émouvante et sincère, intime. Ce roman raconte le désir, la passion d’une très belle manière, à travers le prisme de l’homosexualité. En évoquant avec autant d’authenticité son histoire, ce fragment de lui, le narrateur appelle tous ceux qui ont souffert de cette négation, de cette peur du jugement et du coming-out, ceux dont les secrets les rongent et les font souffrir. C’est un très bel hommage à ceux qui ont perdu en amour et ne s’en sont jamais véritablement remis au plus profond d’eux, le tout écrit avec poésie et pudeur.

SEPARATEUR-01

De manière pudique et sincère, un roman qui évoque la perte et la passion d’une très belle manière. Aimer et perdre, être marqué par cet amour jusqu’à en sentir l’influence dans son œuvre. Le récit de Philippe Besson est intime et émouvant.

TRES BONNE LECTURE-01

 

Publicités

3 commentaires sur “« Arrête avec tes mensonges » • Philippe Besson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s