Films historiques

Cinéma • Pentagon Papers

jpg.jpg

Début 2018, les sorties cinéma étaient on ne peut plus tentante ! Parmi elles, Pentagon Papers, tiré de faits réels impliquant la presse américaine au sujet de secrets gouvernementaux liés à la guerre du Vietnam. Je suis allée le voir tardivement et je ne regrette pas, j’ai beaucoup aimé.

RESUME-01 - Copie

Première femme directrice de la publication d’un grand journal américain, le Washington Post, Katharine Graham s’associe à son rédacteur en chef Ben Bradlee pour dévoiler un scandale d’État monumental et combler son retard par rapport au New York Times qui mène ses propres investigations. Ces révélations concernent les manœuvres de quatre présidents américains, sur une trentaine d’années, destinées à étouffer des affaires très sensibles… Au péril de leur carrière et de leur liberté, Katharine et Ben vont devoir surmonter tout ce qui les sépare pour révéler au grand jour des secrets longtemps enfouis…

CE QUE JEN PENSE-01-01 - Copie

Pentagon Papers, c’est le nom donné aux documents gouvernementaux confidentiels United States-Vietnam Relations, 1945-1967: A Study Prepared by the Department of Defense. 7 000 documents secret-défense dérobés au département de la Justice qui viennent remettre en cause l’implication politique, économique et militaire des Etats-Unis d’Amérique dans la Guerre du Vietnam. La fuite provient de l’ancien secrétaire à la Défense, Robert McNamara.

Au-delà du traitement de la guerre et de ses aspects politico-économiques, ce film va venir questionner toute la liberté de la presse et des journaux. Le Washington Post et différents journaux américains, dont le New York Times, vont alors se livrer une guerre à l’information pour révéler publiquement ce scandale, tout en tentant de contourner la censure ordonnée par la Cour Suprême des Etats-Unis.

23433180_967923023348630_1362394496_o.jpg

C’est l’actrice Meryl Streep qui reprend le rôle de Katherine Graham, la directrice influente du Washington Post, seule femme au milieu d’un monde entièrement dirigé et peuplé d’hommes, qui va devoir traiter l’épineuse question : doit-elle ou non publier ces documents et probablement venir faire couler le journal qu’elle tente de diriger ? Épaulée par Tom Hanks, qui reprend les traits de Benjamin Bradlee, en monstre de la presse et rédacteur en chef du journal, déterminé à révéler publiquement les documents confidentiels, elle va se trouver tiraillée entre son opinion personnelle, la peur d’être jugée pour ce scandale politique et la survie de son journal.

Si globalement, j’ai trouvé le film bon dans le traitement de l’affaire des Pentagon Papers, c’est parce que le suspense est au rendez-vous. Pourtant, je suis assez déçue des personnages et de leur implication, trouvant un Tom Hanks relativement éparpillé et une Meryl Streep (que j’aime habituellement énormément !) plutôt fade en comparaison du rôle éminemment important qu’elle tient dans cette affaire… De plus, j’aurais certainement aimé voir davantage du contexte politico-économique des Etats-Unis à cette période-là et non simplement centré le film sur le journal du Post.

SEPARATEUR-01

2 commentaires sur “Cinéma • Pentagon Papers

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s