Très chère Sadie • Sophie Kinsella

31369698_1058556347618630_4702215489416331264_n.jpg

C’est la reine de la chick-lit et ce roman le prouve à nouveau. Mon rituel du printemps, c’est de découvrir un nouveau roman de Sophie Kinsella. Cette année, mon choix s’est porté sur Très chère Sadie et je ne le regrette pas car c’est, à mes yeux, un de ses meilleurs romans.

Résumé-01

Lara, vingt-sept ans, est dans une mauvaise passe : son fiancé est parti tomber amoureux d’une autre, son associée fait la fête sur une plage à Bali pendant que leur business de recrutement frôle dangereusement la faillite, et la voilà forcée d’assister à la crémation d’une très vieille grand-tante qu’elle a dû voir cinq fais tout au plus. Heureusement, Lara n’est pas seule. Car voici que surgit Sadie : une fille épatante, tout droit sortie des années vingt, fan de charleston et de soirées cocktail, de belles toilettes et de beaux garçons ; une vraie diablesse qui a aussi le chic pour apparaître aux moments les plus inopportuns et qui cultive une curieuse obsession pour un mystérieux collier. Au contact de cette nouvelle amie, Lara va comprendre qu’ajouter un peu de vintage, un brin de fantaisie et une touche de magie peut résoudre bien des soucis. Mais qui est vraiment cette très chère Sadie ?

Ce que j'en pense-01

C’est sans aucun doute l’un des meilleurs romans de Sophie Kinsella que j’ai lu jusqu’à aujourd’hui, qui vient clôturer mon rituel de printemps. Il est une véritable plongée dans les années 20, dans l’univers de Sadie Lancaster, défunte grand-tante de notre héroïne Lara. Elle lui apparait soudainement lors des funérailles, sous la forme d’un fantôme. Croyant devenir folle, la jeune femme va pourtant peu à peu apprivoiser son aïeule et s’en faire une alliée précieuse.

Si le début paraît relativement surprenant car il est très difficile d’imaginer un fantôme lorsque l’on est terre-à-terre et plutôt habitué à l’aspect réaliste des choses, Sophie Kinsella réussit subtilement à nous faire aimer Sadie et à trouver totalement ordinaire son apparition post-mortem. Elle va se servir de Lara pour trouver la paix grâce à un mystérieux collier disparu auquel la défunte tenait comme à la prunelle de ses yeux. Elle apporte non seulement une touche surréaliste bienvenue, mais également bien des mystères qui entraînent le lecteur dans une chasse historique. On découvre notamment le mode de vie qu’elle a tenu dans les années 20 avec les conventions sociales de l’époque, le style vestimentaire et le célèbre charleston. Inspirante et déterminée, c’est une jeune femme émouvante que j’ai aussitôt appréciée pour sa force, son caractère.

La relation qui va alors se tisser entre Lara et Sadie m’a énormément plu, elles sont touchantes et deviennent l’épaule de l’une et l’autre pour s’épancher et se raconter leurs déboires. C’est une rencontre inattendue qui va pourtant permettre à Lara de retrouver confiance en elle, d’être davantage sûre d’elle et de s’ouvrir. L’aspect qui m’a également frappée et qui diffère de certains romans de l’auteure, c’est le fait que l’histoire d’amour ne soit pas partie prenante de l’histoire. Au contraire, des thématiques plus générales prennent le relais, notamment le deuil, le pardon et la transmission, la famille, l’honnêteté, la réussite professionnelle dans une société qui ne fait de cadeau à aucun nouvel autoentrepreneur sur le marché.

Séprateur-01

L’un des meilleurs de Sophie Kinsella : une plongée dans les années 20 avec la personnalité débridée et loufoque de Sadie Lancaster. Situations rocambolesques et quiproquos sont encore au rendez-vous et les ingrédients parfaits de cet excellent roman.

Excellente lecture-01

Publicités

2 commentaires sur “Très chère Sadie • Sophie Kinsella

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s