Je te vois • Clare Mackintosh

30716526_1052439521563646_5271279620841275392_n.jpg

Te laisser partir, le premier roman de l’auteure, avait accompagné mon voyage à Amsterdam l’année dernière. Je l’avais beaucoup aimé. C’est donc sans hésitation que j’ai emporté avec moi le format de poche de Je te vois pour mes vacances dans le Sud.

Résumé-01

Le jour où Zoé Walker découvre son portrait dans les petites annonces d’un journal londonien, elle décide de mener sa propre enquête. L’image floue n’est accompagnée d’aucune explication, juste d’une adresse Internet et d’un numéro de téléphone. Pour les proches de Zoé, c’est la photo d’une femme qui lui ressemble vaguement, rien de plus. Mais le lendemain et le surlendemain, d’autres visages féminins figurent dans l’encart publicitaire. S’agit-il d’une erreur ? D’une coïncidence ? Ou quelqu’un surveille-t-il leurs moindres faits et gestes ?

Ce que j'en pense-01

Autant Te laisser partir avait été une très bonne lecture, le suspens était au rendez-vous, autant Je te vois me laisse un goût amer. Il est difficile d’être à la hauteur d’un deuxième roman quand le premier a été un véritable succès et c’est ainsi que je ressens les choses après avoir terminé le deuxième thriller de l’auteure. Je n’ai trouvé aucun des éléments qui m’avait charmé avec Te laisser partir

Zoé Walker est une madame tout le monde, divorcée, mère de deux enfants et recasée avec un journaliste. Elle effectue son trajet en transports en commun tous les jours, lorsqu’un matin, elle découvre sa photo parmi les pages roses d’un journal quotidien gratuit. Si elle est stupéfaite et assez angoissée, ce n’est qu’en découvrant que d’autres femmes ont également leur photo et qu’elles sont liées à des affaires d’agressions sexuelles ou de meurtres. La sensation d’être épiée, observée va la suivre alors chaque jour.

Si le suspens est long à venir, l’enquête longue à démarre, le sujet est pourtant amplement d’actualité. A l’heure où les réseaux sociaux sont partie prenante de notre vie, où on l’étale d’ailleurs sur les réseaux sociaux, ce roman vient véritablement s’ancrer dans la réalité. De plus, il vient soulever des thématiques telles que les agressions sexuelles, la féminité, le harcèlement, la vie privée, la routine familière et rassurante. Même si ce thriller manque clairement de fluidité et de suspens à mes yeux, que les personnages sont parfois assez agaçants dans le traitement de l’enquête, il n’en demeure pas moins une bonne lecture.

Séprateur-01

Un thriller qui ne m’a pas véritablement fasciné, le suspens n’étant pas assez au rendez-vous à mon goût. Pour autant, les thématiques abordées m’ont beaucoup plu car elle reflète des sujets de société actuels : le harcèlement, les réseaux sociaux.

Bonne lecture-01

4 commentaires sur “Je te vois • Clare Mackintosh

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s