Feel-good book

Les divines glaces à l’italienne d’Anna • Abby Clements

35973170_1093269234147341_6812225242816053248_n.jpg

L’année dernière, je me suis régalée en découvrant La merveilleuse boutique de crèmes glacées de Viviane, premier opus des aventures d’Anna et Imogène. C’est pourquoi, lorsque les beaux jours ont fait leur apparition, je n’ai pas hésité à me lancer dans la suite.

résumé

À Brighton, la vie d’Anna est bien remplie : lorsqu’elle ne s’occupe pas, avec Matteo, de la boutique de crèmes glacées héritée de sa grand-mère, elle consacre son temps à Isabella, leur petite fille de 15 mois. Quant à sa sœur cadette, Imogène, elle file le parfait amour avec Finn, le professeur de surf, tout en essayant tant bien que mal d’exercer son métier de photographe. Lorsque Matteo révèle à Anna qu’il se sent de plus en plus malheureux loin de son pays, celle-ci réalise soudain qu’il est temps pour eux de donner à leur vie un nouvel élan… en Italie. Quitte à devoir s’éloigner de sa sœur dont elle est si proche. Si la perspective d’ouvrir une gelateria sur la côte amalfitaine s’avère terriblement excitante, un tel projet réserve aussi son lot d’embûches et de surprises. Loin des siens, avec pour seules armes ses recettes de glaces onctueuses, Anna réussira-t-elle à relever ce nouveau défi ?

ce que j'en pene

Après avoir rénové le Sunset 99 et l’avoir rebaptisé La boutique de crèmes glacées de Viviane, Anna est toujours aux commandes et passionnée par son travail de glacière. Elle dirige désormais la boutique avec Matteo, son compagnon italien et, du haut de trois ans, leur adorable fille, Bella. Si aucune ombre ne semble venir obscurcir le tableau, le mal du pays de Matteo est pourtant douloureusement d’actualité. Il faut dire que Brighton n’a rien de similaire avec Florence, ville où le jeune homme est originaire. Pour les amoureux, l’heure des remises en question est plus que jamais présente.

Ce départ précipité pour l’Italie va être une étape aussi douloureuse pour Imogène, la sœur d’Anna, qui voit quant à elle, ses projets de voyages et de photographies repoussés. Installée avec son petit-ami, elle ne trouve pas sa place dans cette vie qu’ils se construisent et son besoin omniprésent de partir à l’aventure vient la bouleverser plus que jamais. Bien que le titre évoque clairement l’histoire d’Anna, ce tome-ci vient éclairer beaucoup des interrogations et questionnements d’Imogène. Elle est davantage présente en tant qu’artiste, en tant que femme et non plus seulement en tant que soutien pour Anna. On la découvre différemment et c’est un aspect que j’ai beaucoup aimé.

Entre Brighton et Sorrente, on retrouve des personnages attachants et humains, empreints d’humour et de joie de vivre qui viennent illuminer ce roman. L’intrigue a beau être simple et sans originalité, elle demeure très agréable à découvrir, bien que légèrement en dessous du niveau de La merveilleuse boutique de crèmes glacées de Viviane, à mon sens. Cette lecture légère m’a véritablement fait passer un bon moment, me permettant de découvrir quelques paysages de la côte amalfitaine et des parfums toujours plus exotiques de crèmes glacées.

separateur-livre

Un deuxième opus tout aussi léger que le premier, dans lequel Anna devra braver son propre mal du pays pour le bonheur de sa famille. Une lecture légère et très agréable, avec laquelle j’ai passé un bon moment mais que je n’ai pourtant pas autant apprécié que La merveilleuse boutique de crèmes glacées de Viviane !

à découvrir

3 commentaires sur “Les divines glaces à l’italienne d’Anna • Abby Clements

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s