Europe

Carnet de voyage • Tallinn

46164366_354105952028876_1624453190801948672_n.jpg

Alors que j’étais à Helsinki au mois de novembre pour quelques jours, j’ai profité de pouvoir faire la traversée en deux heures pour me rendre à Tallinn. Une ville très petite, que j’imaginais plus jolie après les photos que j’avais pu voir et qui m’a déçue… 

séparateur voyage 1

Les pays de l’Est sont, tout comme la Scandinavie, des pays que j’ai très envie de visiter. C’est pourquoi, apprenant que Tallinn se trouvait à deux heures de ferry d’Helsinki, je n’ai pas hésité une seule seconde à me prendre un billet. La traversée coûte entre 35 et 60€ et s’effectue avec la compagnies Tallink Silja, Eckerö Line et Viking Line. En réalité, j’ai visité Vanalinn, la ville fortifiée, qui fait seulement 1,1 km2.

Vanalinn m’a rappelée Prague : ses toits rouges, ses ruelles pavées, son obscurité dès qu’il fait gris. Pourtant, je ne saurais l’expliquer, il m’a manqué le charme et la beauté de Prague. Son histoire aussi, peut-être, qui rend la capitale tchèque plus belle. Il faut dire que le centre historique et la vieille ville de Tallinn se visite facilement en une journée. C’est tout ce que j’étais venue voir dans la capitale, n’ayant pas spécialement le temps ni l’envie de m’aventurer dans les quartiers modernes.

J’ai été très déçue de la ville fortifiée : les rues sont sales, les estoniens très peu accueillants et chaleureux. Le mauvais temps et la pluie sont-ils responsables de cette mauvaise image que j’en garde ? Certainement mais de nombreuses photos, de nombreux articles m’avaient vanté une ville pleine de charme et, même si l’ambiance médiévale de son architecture et son côté pittoresque semble nous plonger des siècles en arrière, je n’y ai pas trouvé le charme que j’attendais….

séparateur voyage 2

All-linn : la ville basse

Raekoja plats. C’est la place de l’Hôtel de Ville. Le bâtiment est un édifice médiéval datant du XVe siècle. Autour, des cafés, restaurants se sont installés et ont donc une vue imprenable sur l’hôtel de ville. C’est sur cette place également qu’on trouve la Raeapteek, la plus ancienne pharmacie d’Europe encore en activité. Elle aurait été ouverte aux alentours de 1415. Autrefois, la pharmacie vendait du papier, de l’encre, des teintures, des épices ou encore des bougies. Ce fut la première pharmacie à vendre du tabac lors des débuts de son importation en Europe et en Estonie. Historiquement, c’est le cœur de Vanalinn, Raekoja plats a également subit d’importants bombardements durant la guerre, en 1944.

46104967_1909426656031877_1923089027171352576_n

46293672_314876372439281_6777134496719306752_n

46180129_622005991589321_1161953627556806656_n

Eglise Saint-Olaf de Tallinn. Eglise protestante de Tallinn, elle fut construite au XIIe siècle. Elle aurait été le centre de la communauté scandinave avant la conquête de la ville par le Danemark en 1219. C’est une des plus hautes églises des pays baltes, le clocher culminant à 123,8 mètres de hauteur.

46088883_262320881099736_220693741998964736_n

46165075_180254169587196_1594607110874726400_n

Katariina Käik (passage Sainte Catherine). C’est une des ruelles de la Vieille Ville la plus pittoresque et certainement, la plus touristique également. Le passage relie les rues Vene et Müürivahe en passant derrière l’église Sainte-Catherine, d’où son nom. En haute saison, ce sont des boutiques d’artisanats aux techniques traditionnelles qui ornent la ruelle : verrerie, chapeaux, céramique, bijoux, etc.

46130673_2100794379984713_6914493413475745792_n

46110090_324208058368697_6748603488533479424_n

Masters Courtyard. Au détour d’une rue, en passant sous une arche, on tombe sur cette cour paisible. Tout autour de la jolie terrasse du café Chocolaterie, on trouve des boutiques d’artisans et des chambres d’hôtes. L’ambiance médiéval y est parfaitement représentée.

46137519_716942181994961_3059929499912110080_n

46284860_2110291412355379_329034867566182400_n

Porte Viru. La porte Viru est composée de deux tours pittoresques qui donne sur la rue éponyme, la rue Viru, une des principales artères de Vanalinn. Elle contrôle l’accès à l’est de la ville. La porte principale fut détruite en 1880 pour faciliter la circulation.

46205443_2263146497093117_198660237647937536_n

Centre-ville. Il est aisé de se perdre dans les rues de Vanalinn sans pour autant y être perdu. Chacune d’entre elle revient à une artère principale ou bien débouche sur la place de l’Hôtel de Ville. C’est cette balade dans le centre-ville qui m’a, à de nombreuses reprises, semblé bien triste.

46171861_266927427298846_5778040716152274944_n

46230746_262112901317964_1130633201320984576_n

46190051_1919733588075450_5760673844092207104_n

46305267_205209640378671_2332922443007524864_n

46174517_1161222700701644_7844148778436132864_n

46112472_209312819967366_7175925332594130944_n

46176190_768155223517828_2772144851171409920_n (1)

46167447_307393406767726_4190733662406311936_n

séparateur voyage 2

Toompea : la ville haute

Château de Toompea. Aujourd’hui, il abrite le parlement estonien mais il fut le spectacle de nombreuses dominations durant les siècles précédents : le Danemark, la Suède, les Russes. Depuis toujours, il demeure le siège du pouvoir en Estonie. Je n’en ai pas de photo car ma journée n’a pas été longue pour aller le visiter malheureusement mais il reste un incontournable à visiter.

Toomkirik. En français, c’est la cathédrale Sainte-Marie de Tallinn, une cathédrale luthérienne perchée sur la colline de Toompea, la ville haute de Vanalinn où se trouve également le château de Toompea et la cathédrale Alexander Nevsky. C’est la plus ancienne église de Tallinn et de l’Estonie continentale, c’est également le siège de l’archevêché de Tallinn. A l’origine, elle était une cathédrale catholique avant de devenir luthérine en 1561.

46153732_1146399998818092_556640998650806272_n

Cathédrale Alexander Nevsky. Sur les hauteurs de Vanalinn, précisément sur la colline de Toompea, la ville haute, se dresse cette imposante et magnifique cathédrale qui, lorsque le soleil pointe le bout de son nez, est bien plus majestueuse. Lorsque je suis arrivée sur la petite place où elle est construite, il y faisait gris. En repassant devant un quart d’heure plus tard, le soleil sorti, les couleurs sont toutes ressorties et c’est sublime.

46123713_356025078504142_5044939461431918592_n

46243577_568778306895039_2522133662409949184_n

46234913_552600768498855_5979439175840038912_n

séparateur voyage 1

J’espère que cette parenthèse estonienne vous aura plu et que, malgré ma déception, vous aurez envie d’aller découvrir la vieille ville de Tallinn ! 

5 commentaires sur “Carnet de voyage • Tallinn

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s