Bande-dessinée - humour

Les beaux étés, tome 1 : Cap au Sud ! • Zidrou et Jordi Lafebre

46412673_554961911610895_7487101266582044672_n

Quand je démarre une saga, j’aime pouvoir lire quelques tomes à la suite. Du moins en lire quelques uns. En allant à la bibliothèque début novembre, j’ai pu emprunter les trois premiers tomes des Beaux étés et j’en ai été ravie !

résumé

Août 1973. Zidrou et Lafebre nous font une place dans la 4L rouge Esterel de la famille Faldérault : entre les parents et les 4 enfants, nous voici en route vers le Midi pour de « beaux étés » ! Chaque année, les mêmes rituels : Pierre, le père, rend ses planches de B.D. en retard, les chansons de vacances, l’étape pique-nique… Un mois pour oublier le quotidien, le couple qui bat de l’aile, Tante Lili malade. Des souvenirs à engranger qui font que la vie est plus belle, des moments précieux pour se rappeler l’essentiel. Cap au sud !

ce que j'en pene

Les beaux étés ou la bande-dessinée qui respire les vacances, le soleil ! La famille Faldérault est une famille belge comme les autres, si ce n’est que leurs vacances dans le Sud sont sacrées. Rejoindre la Méditerranée est une de leur priorité quand arrive le mois de juillet. Enfin, si les dernières planches des bandes-dessinées de Pierre, le père de famille, sont rendues dans les temps. En attendant, les filles s’impatientent jusqu’au départ.

46449497_1811720698938212_1591129316941365248_n.jpg

Une fois prêts, c’est parti pour Ostende ? Rotterdam ? Non, pour le Sud ! Serrés dans leur 4L cinq places, la famille décide de rejoindre leur destination par la route nationale. Car en vacances, rien ne presse. Entre chansons, anecdotes, pauses pipi, chamailleries et camping sauvage et baignades dans des lacs naturels, les Faldérault nous offre des tranches de vie familiales absolument superbes et agréables à découvrir. Ce n’est pas une époque je connais mais on peut retrouver tout au long de la bande-dessinée des références qui parleront à ceux qui y ont vécus.

J’avais déjà pu découvrir Zidrou dans un scénario un peu plus dramatique avec la saga L’adoption, qui m’avait beaucoup plu, et celui des Beaux étés est davantage aussi rafraichissant et léger. C’est la bande-dessinée feel-good parfaite pour s’évader du quotidien, parce qu’elle est pleine de vie et de nostalgie, de douceur. On y déroule les joies, les peines, les disputes et aussi les doutes de cette famille attachante, ce qui en fait un très beau portrait.

separateur-livre

Une bande-dessinée qui respire la bonne humeur, la convivialité et les vacances ! Direction le Sud en compagnie de la famille Faldérault. Un portrait de famille drôle et émouvant, de belles planches qui m’ont énormément plu.

je recommande

Un commentaire sur “Les beaux étés, tome 1 : Cap au Sud ! • Zidrou et Jordi Lafebre

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s