La carte postale • Leah Fleming

51274361_348570289202137_4568834159052587008_n

Il y a deux ans, j’ai adoré La jeune fille sous l’olivier de la même auteure et je m’étais donc achetée La carte postale par la suite. J’ai pris le temps de le lire en ce début d’année, ayant envie d’une lecture plaisir qui change et qui me fasse voyager.

résumé

Fin des années 1930. Dans son manoir écossais, la petite Callie mène une vie privilégiée aux côtés de sa tante Phoebe, célèbre actrice londonienne. Mais sa rencontre avec le beau et troublant Toby Lloyd Jones vient tout bouleverser. Fascinée par cet homme d’affaires qui la couvre de bijoux, Callie accepte de le suivre au Caire et de l’épouser. Mais, sous le soleil d’Egypte, un drame se prépare : Callie vient de recroiser, par hasard, le chemin de son amour d’enfance… Quelques mois plus tard, c’est une femme hagarde et enceinte qui rentre en Angleterre, à l’heure même où résonnent les échos de la Seconde Guerre mondiale… Début 2000, Australie. Melissa Boyd se voit confier une mission par son père mourant : retrouver cette élégante anglaise qui, près de soixante ans plus tôt, l’a abandonné à une famille de fermiers australiens, alors qu’il n’était qu’un petit garçon. Seul indice : une carte postale signée Caroline Boardman,  et ces mots : « Maman rentrera bientôt. ». Au fil de son enquête à la recherche de cette mystérieuse grand-mère, Melissa découvre une femme indomptable, partagée entre deux hommes ; mais aussi celui d’une résistante sans concession, déchirée entre sa nation et son fils.

ce que j'en pene

Alors que son père est mourant, il va faire à sa fille, Melissa, une grande révélation. Sa mère n’est pas sa mère biologique, Lew ayant été adopté tout petit par sa nourrice. Les années ont passé et il n’a jamais résolu le mystère qui entoure ses origines. Sur son lit de mort, il demande à sa fille de retracer le chemin jusqu’à sa mère, une femme qui lui a rendu visite en Australie il y a des années mais dont il ne se rappelle rien si ce n’est une jolie mélodie qu’elle lui chantait. Destinée à partir étudier la musique à Londres, Melissa accepte bon gré mal gré de découvrir la véritable histoire de ses ancêtres.

Grâce à un aller/retour dans le passé, on est projeté en 1923, dans un manoir Écossais, au sein duquel Caroline, orpheline de mère, attend le retour de sa tante Phoebe. Au fil des années, la petite fille grandit et découvre la vie, d’abord au sein d’un pensionnant en Belgique puis à Londres avant de convoler en noces en Egypte. Jusqu’à son retour, seule, en Écosse, à l’aube de la seconde guerre mondiale, qui rôde sur l’Angleterre. L’auteure a décidé d’utiliser une toile historique dense pour armer son héroïne de courage et de passion. Caroline est forte, un brin rebelle, indépendante et va le démontrer à de nombreuses reprises, notamment lorsqu’elle sera approchée pour intégrer le SOE, un service secret britannique à destination des mouvements de résistance.

La carte postale est l’histoire d’une femme bouleversante et bouleversée portée par l’Histoire, par la guerre et les camps de concentration. Le roman est très documenté, ce qui en fait une mine d’information historique puissante qui retrace les changements de cette sombre époque et le rôle important des femmes pendant la guerre. C’est véritablement les parties concernant Caroline qui m’ont passionnée, j’ai été nettement moins charmé par l’aspect contemporain et les recherches de Melissa, sa vie et ses ambitions qui m’ont donné l’impression de n’être qu’un prétexte.

separateur-livre

L’histoire d’une femme bouleversée par l’Histoire, par la guerre et les traumatismes de sa détention en camps de concentration. Au travers de la seconde guerre mondiale, l’auteure vient aborder la question du rôle des femmes durant le conflit, leur implication et la volonté de servir leur pays pour sauver leurs enfants. Ce roman est une très belle histoire, même si j’ai moins accroché à toute la partie concernant Melissa et la recherche de ces origines.

je recommande

2 commentaires sur “La carte postale • Leah Fleming

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s