Bande-dessinée - jeunesse

Journal d’un enfant de lune • Joris Chamblain et Anne-Lise Nalin

47095640_908787312845686_814162530434809856_n.jpg

Joris Chamblain est un scénariste que j’apprécie énormément, je l’ai d’ailleurs lu à plusieurs reprises avec Les Carnets de Cerise (Le zoo pétrifié, Le livre d’Hector, Le dernier des cinq trésors et La déesse sans visage). C’est pourquoi je suis ravie d’avoir trouvé Journal d’un enfant de lune à la médiathèque.

résumé

Morgane a seize ans. Elle vient d’emménager dans une nouvelle maison, avec ses parents et son petit frère. Tandis qu’elle déballe ses cartons, elle retrouve un journal intime caché derrière un radiateur. C’est celui de Maxime, un jeune homme de dix-sept ans, qui y raconte son étrange maladie qui l’empêche de vivre à la lumière du jour. C’est un enfant de la lune…

ce que j'en pene

La thématique principale de cette bande-dessinée, le xeroderma pigmentosum, m’était déjà familière depuis ma lecture du thriller de Carla Buckley, Le secret le plus sombre. Maxime se bat contre cette maladie rare qui l’empêche de s’exposer au soleil sous peine de graves conséquences sur sa peau et sa santé. Enfermé dans sa chambre, il se confie dans un journal sur son quotidien et sur les répercussions de sa maladie sur sa vie et sur sa famille.

47081663_2119516678378306_8633988531116572672_n

En emménageant dans l’ancienne maison de Maxime, Morgane tombe sur ce fameux journal et découvre la vie du jeune homme. Adolescente rebelle, mal dans sa peau et en crise d’adolescente, cette trouvaille la bouleverse. Le xeroderma pigmentosum est une maladie dont elle n’avait jamais entendu parler. En enquêtant dans son nouveau village pour retrouver Maxime, elle va en apprendre énormément et peu à peu, le désir de s’investir l’amène à la rencontre d’un foyer spécialisé dans la prise en charge d’enfants atteints de xeroderma pigmentosum.

47314609_379338439277034_7702162859051974656_n

Joris Chamblain a écrit un très beau scénario, instructif et très documenté sur cette maladie des enfants de la lune qui transmets de beaux messages de solidarité, d’entraide, de tolérance. Il est complémentaire avec les illustrations d’Anne-Lise Nalin. Des graphismes que j’ai d’ailleurs énormément aimés parce qu’ils sont simples et colorés mais très beaux. Le tout forme un ensemble très réussi et j’ai passé un très bon moment de lecture.

separateur-livre

Une bande-dessinée pour la jeunesse très documenté sur le xeroderma pigmentosum, une maladie rare qui empêche son hôte d’être en contact avec des UV. L’histoire de Morgane véhicule un beau message de tolérance et de solidarité. Un très bon moment de lecture.

à découvrir

Un commentaire sur “Journal d’un enfant de lune • Joris Chamblain et Anne-Lise Nalin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s