Bilans

2018 • Meilleures lectures BD & Albums

52387537_397667484130358_4257546530145173504_n.jpg

Après mon top 10 de mes meilleures lectures de romans, publié en janvier, et ayant lu beaucoup de bandes-dessinées l’année passée, j’avais envie de vous présenter les dix bandes-dessinées et/ou romans graphiques adultes et/ou jeunesse que je retiendrais de 2018.

separateur-livre

N°1 : Une prière à la mer de Khaled Hosseini

Ma chronique

Cet album est profondément bouleversant. Il contient tout l’espoir d’hommes et de femmes contraints de quitter leur pays pour conserver l’espoir de connaître la paix, l’espoir de vivre dans de meilleures dispositions. Pour permettre à leurs enfants de grandir loin de la guerre et des bombes, loin des combats et des villages ravagés, ils sont prêts à braver la mer déchaînée, des conditions météorologiques d’épouvante à bord de bateaux à moteur. L’engagement de Khaled Hosseini se ressent au travers de ce texte poignant, sublimé par les illustrations à l’aquarelle de Dan Williams. Je pense, au plus profond de moi, que ce récit est à diffuser et à mettre entre toutes les mains. Il est une véritable prise de conscience sur ce qui nous entoure, sur ce que vivent d’autres êtres humains à seulement quelques kilomètres de nous, sur l’aide précieuse que nous pouvons leur apporter.

separateur-livre

N°2 : Betty Boob, Vero Cazot et Julie Rocheleau

Ma chronique

Cette bande-dessinée est un véritable coup de cœur graphique. Non seulement, c’est drôle, burlesque et rempli de fantaisie mais Betty Boob est aussi une fabuleuse critique de l’apologie du corps. Parce qu’on n’est pas obligé de s’accepter comme on est, c’est vrai mais qu’après tout, nous sommes les seuls juges de notre corps. L’auteure aborde ce sujet par un versant humoristique et décalé, tout comme elle aborde la question de la maladie, du cancer et du fait de se réapproprier son corps.

separateur-livre

N°3 : Saga Irena de Walter, Jean-David Morvan, Séverine Tréfoüel et David Evrard

Ma chronique : Le ghettoMa chronique : Les JustesMa chronique : Varso-vie

Irena reprend la véritable histoire de cette femme et de son parcours incroyable. Une femme qui a permis à plus de 2 500 enfants d’être sauvés du ghetto de Varsovie. Résistante polonaise, elle travaillait à l’aide sociale et chaque jour, se rendait derrière les hauts murs du ghetto pour aider les Juifs. Nourriture, vêtements, médicaments, elle apportait de quoi améliorer le quotidien des personnes enfermées.Les auteurs ont su retranscrire avec justesse et sensibilité les conditions de vie atroces du ghetto et, de l’autre côté du mur, l’insouciance des habitants vivant en colocation avec les nazis ; on découvre également les pillages du Reich dans les maisons des individus déportés, les déportations et exécutions. Cette bande-dessinée est bouleversante et riche, un bel hommage à Irena et toutes les personnes qui ont eu à cœur d’aider les Juifs.

separateur-livre

N°4 : Capitaine Rosalie de Timothée de Fombelle et Isabelle Arsenault

Ma chronique

Les sujets abordés sont durs et pourtant, il y a tant de poésie et de douceur dans cet album, tant de beauté et de puissance. La plume délicate et bouleversante de Timothée de Fombelle s’accorde merveilleusement bien aux illustrations sombres et pourtant si lumineuses d’Isabelle Arsenault. Ce qui fait de cet album une pépite de littérature jeunesse absolument magnifique.

separateur-livre

N°5 : Ruby tête haute de Irène Cohen-Janca et Marc Daniau

Ma chronique

Nous sommes en 1960 et la ségrégation raciale fait rage aux Etats-Unis. Ruby va devoir faire face à la colère, la haine d’un peuple véhément et peu enclin à approuver le mélange entre Blancs et Noirs. Ruby tête haute est un magnifique album sur la discrimination, le courage, la ségrégation raciale qui envoie un très beau message de tolérance. Ce fut un coup de cœur pour moi, l’émotion étant aussi forte dans les textes que dans les illustrations.

separateur-livre

N°6 : Chaque jour Dracula de Loïc Clément et Clément Lefèvre

Ma chronique

Le harcèlement scolaire est un sujet important dont il faut parler pour le rendre moins effrayant et donc inciter ceux qui en sont victime à témoigner. L’histoire de ce jeune vampire, c’est aussi une belle histoire sur l’amitié, la tolérance et l’acceptation de soi. J’ai eu un coup de cœur pour cet bande-dessinée jeunesse qui aborde avec justesse et positivité le harcèlement scolaire. Les illustrations de Clément Lefèvre sont superbes et, couplées au scénario très réussi de Loïc Clément, Chaque jour Dracula en devient une petite pépite.

separateur-livre

N°7 : Demain entre tes mains de Pierre Rabhi et Cyril Dion

Ma chronique

Un album engagé en faveur de l’écologie qui ne vient pas culpabiliser son lectorat mais bien lui faire prendre conscience de ce qu’il reste à faire, des solutions, des gestes à adopter pour laisser appesantir notre impact sur la planète. Les deux auteurs vont aborder au cours de ce court album de nombreuses thématiques qui font écho à nos habitudes, nos comportements et nos modes de vie, de consommation : la place des animaux, les transports, etc. Sans jugement aucun, ils distillent des messages forts qui devraient nous faire comprendre qu’on ne peut laisser un monde dans un tel état pour les générations futures. Une très belle initiative à défendre !

separateur-livre

N°8 : L’abeille à miel d’Isabelle Arsenault

Ma chronique

Les albums d’Isabelle Arsenault sont des petits bijoux, des trésors de littérature jeunesse dont je ne me lasse pas de découvrir. Le scénario est signé Kirsten Hall et raconte le quotidien des abeilles qui butinent les fleurs, aspirant leur doux nectar, la vie dans une ruche et la création du miel. Les illustrations qui accompagnent ce court texte sont, une fois encore, de très grande qualité : dans des tons jaunes et noirs, en rappel à la couleur de nos précieuses abeilles. La fluidité des dessins et leurs touches fleuries apportent à cet album un peu de poésie, de douceur et de tendresse. Un album aux douces illustrations qui vient conscientiser son lectorat à la cause des abeilles à miel, une espèce en voie d’extinction qui est pourtant très importante pour la survie de notre écosystème. 

separateur-livre

N°9 : Rien ne se passe jamais comme prévu de Lucile Gorce et Emilie Tissier

Ma chronique

Aujourd’hui, à l’heure où les produits chimiques sont monnaie courante, avec les habitudes alimentaires de chacun, le rythme de vie à 100 à l’heure qu’on s’impose, la question des perturbateurs endocriniens est omniprésente et l’infertilité et les fausses couches deviennent un sujet cruellement d’actualité. L’histoire de Gus et Elena pourrait être notre histoire. Racontée de manière aussi juste, elle vient aborder un thème de société rendu de plus en plus présent et notre rapport à la fertilité, à la pression que la société nous met pour avoir des enfants.

separateur-livre

N°10 : Nos embellies de Gwénola Morizur et Marie Duvoisin

Ma chronique

C’est une bande-dessinée tout en douceur et en simplicité, qui donne le sourire et met du baume au cœur. Pas de clichés à l’horizon, seulement du feel-good et une ambiance cosy, chaleureuse. On aurait presque envie de la lire au coin du feu tandis que dehors, les flocons tomberaient contre la vitre. Les personnages sont tous aussi attachants les uns que les autres, émouvants. Ils ont chacun leur histoire et les auteures ont su les faire s’accorder parfaitement. J’ai réellement passé un excellent moment avec Lily, Balthazar et Jimmy. De plus, les illustrations qui, au départ ne m’avait pas énormément plu, se révèlent être absolument sublime.

separateur-livre

8 commentaires sur “2018 • Meilleures lectures BD & Albums

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s