Lectrice VIP 2019·Projets littéraires·Saga historique & familiale

Les filles d’Ennismore • Patricia Falvey

56355296_2131019207012862_8960262786978414592_n.jpg

Ma mission de Lectrice VIP se poursuit avec ce nouveau titre historique, Les Filles d’Ennismore. J’ai tout d’abord été charmé par la magnifique couverture puis par cette belle histoire d’amour qui vit à travers l’Histoire. Ce roman est en librairie depuis le 4 avril.

résumé

Irlande, début du XXe siècle. À huit ans, Rosie croise le chemin de Victoria, la jeune héritière du domaine d’Ennismore. Celle-ci s’ennuie et voit en la fille d’un métayer, l’amie dont elle rêve tant. Au grand dam de sa mère, elle arrive à convaincre son père de partager ses heures de leçon avec Rosie. Au fil des années, leur amitié grandit. Mais à 17 ans, Victoria quitte Ennismore pour Dublin afin de faire son entrée dans le monde, laissant Rosie déchirée entre les aspirations de ces années d’éducation aristocrate et sa modeste position. Elle est bientôt contrainte d’accepter un poste de domestique au domaine. Servir une famille qu’elle a côtoyée pendant dix ans est d’autant plus douloureux que Rosie est amoureuse depuis toujours du frère de Victoria, Valentin.

ce que j'en pene

Comparé à Downton Abbey, une série que j’affectionne particulièrement, on retrouve dans ce roman tout ce qui en fait l’essence même : le quotidien des domestiques dans les sous-sols avec des commérages, des indignations et pourtant une grande loyauté puis, la vie à l’étage, pour la noblesse avec son lot de repas grandiloquent, de fêtes et de tenue. Au cœur du grand manoir d’Ennismore, le destin de Rose et Victoria vont s’imbriquer. Tout les oppose cependant et avant tout, leur milieu d’appartenance. L’une est née dans une famille riche et la seconde, dans une famille pauvre. Pourtant, elles vont devenir amies, grandir ensemble et alors qu’elle n’était absolument pas destinée à une éducation, Rose va suivre les mêmes cours que Victoria et s’ouvrir des portes qu’elle ne pensait pas accessibles.

Cette amitié, si fragile et si subtile, va être profondément mise à mal par le cadre historique : la montée du nationalisme irlandais, la première guerre mondiale et les mouvements pour que l’Irlande sorte du joug britannique dans laquelle elle est enfermée depuis tant d’années. L’atmosphère de tension se tisse au fil des pages alors que se dessinent des clans. Dans ce contexte, les deux jeunes femmes vont pourtant vivre deux histoires d’amour peu surprenantes mais magnifiques qui vont leur permettre d’ouvrir les yeux sur les conditions de vie de l’une et l’autre. On assiste alors à une évolution dans les mentalités de Rose et Victoria qui, chacune de leur côté, vont comprendre les enjeux et attentes de leurs milieux d’appartenances respectives.

L’auteure s’appuie sur le fait que le milieu de naissance détermine souvent la qualité de l’individu et pourtant, ce roman nous montre à quel point il n’en est rien. Il y a, au cœur de ce récit, une forte question politique alors que le personnel d’Ennismore s’insurge des classes sociales. Les personnages sont attachants, passionnants, campés par des héroïnes ambitieuses et fières, qui défendent à tout point de vue leur liberté et leur identité. C’est un roman qui m’a énormément plu, de par le discours qu’il tient mais également de par son contexte historique, sur lequel je n’avais encore jamais lu et qui m’a captivée.

separateur-livre

On a du mal à quitter le manoir d’Ennismore une fois la connaissance de Rose et Victoria faite, deux jeunes femmes que tout oppose et qui vont pourtant tisser une amitié que rien n’altérera : ni les mouvements nationalistes irlandais, ni leurs milieux d’appartenances, ni les critiques des classes sociales. Dans un contexte historique passionnant, on assiste à deux histoires d’amour bouleversantes et magnifiques.

je recommande

3 commentaires sur “Les filles d’Ennismore • Patricia Falvey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s