Historique·Lectrice VIP 2019·Projets littéraires

Deux femmes dans la tourmente • Teresa Messineo

62027383_329177781312756_7586157531848769536_n.jpg

Cela fait deux ans que j’ai repéré ce roman dans le catalogue des éditions France Loisirs. N’étant pas abonné à l’enseigne, je n’avais malheureusement pas pu me l’acheter. Quand Carine nous a présenté les romans du Cercle de l’année, quelle ne fut pas ma surprise de le voir apparaître ! Mille mercis Belfond.

Résumé-01

Jo et Kay se sont rencontrées à New York au cours de leurs études d’infirmière à la fin des années 1930. Désireuses de partir à l’aventure, les deux jeunes femmes s’engagent aux côtés des Alliés. C’est là que leurs chemins se séparent. Jo est envoyée sur le front de l’Ouest, en France, où elle doit superviser un hôpital de fortune comptant six blessés : des vies fragiles pour lesquelles elle représente le seul espoir et qu’elle entend protéger jusqu’au bout. Kay est envoyée à Hawaï. Après une parenthèse enchantée sur les plages de sable blanc, l’attaque de Pearl Harbour signe pour elle le début du cauchemar : prisonnière des Japonais, elle est déportée dans un camp à Manille. Dans l’horreur des corps mutilés, de la maladie et de la famine, chacune s’accroche à sa vocation, mais aussi à l’amour et à l’amitié, pour trouver le courage de supporter l’insupportable. L’espoir sera-t-il plus fort que la mort ? Que restera-t-il de leur précieux lien après ces années de séparation et de souffrance ?

Ce que j'en pense-01

Bien que traitant de la seconde guerre mondiale, ce roman est loin de ressembler à ses semblables. Ici, il n’est pas question de camps, de déportations ou encore d’antisémitisme mais d’infirmières, et particulièrement de Jo et Kay, deux amies américaines qui vont chacune être envoyée sur un front. Alors que Jo est à la lisière des lignes allemandes en Afrique du Nord, en attente d’une évacuation suite à l’avancée des troupes ennemies, Kay est faite prisonnière d’un camp japonais au large de Manille. Leurs deux points de vue s’alternent tout au long du récit et c’est ainsi qu’on découvre leur quotidien d’infirmières militaires.

Je ne m’attendais pas à une telle construction, étant persuadée dès le départ que la base de l’histoire était l’amitié de Jo et Kay mais on ne suit finalement pas l’amitié des deux femmes. Il me semblait évident qu’on les rencontrerait ensemble, qu’on saurait aussitôt comment elles s’étaient rencontrées, quelles épreuves les avaient rapprochées, etc. mais dès le départ, elles sont séparées par des milliers de kilomètres. C’est doucement que l’auteure distille des bribes de passé, sous forme de flash-backs et cela permet de faire connaissance petit à petit avec les deux jeunes femmes. Chacune a vécu des moments douloureux avant la guerre, chacune livre ses souvenirs au fur et à mesure qu’elles vivent des évènements tragiques ou des situations extrêmes.

Même si l’histoire de Jo est davantage étoffée que celle de Kay, c’est à cette dernière que je me suis le plus attachée et qui m’a touchée. Elle m’a semblé plus maîtresse d’elle-même, plus forte et lucide malgré son emprisonnement. L’auteure a effectué un travail de recherche conséquent, rendant compte d’une facette différente de la guerre et rendant un hommage poignant aux femmes de la guerre, aux infirmières qui ont risqué leur vie pour sauver celles d’autrui et qui n’ont pas pu être considérées comme des vétérans nonobstant leur implication et leur volontariat.

Séprateur-01

Un roman qui prend les traits d’un hommage aux femmes qui ont participé à la guerre en tant qu’infirmières. C’est avec admiration que j’ai lu les destins de Jo McMahon et Kay Elliott, chacune envoyée sur un front. L’auteure nous montre une autre facette de la guerre, différente de celle qu’on lit habituellement, loin des camps de concentration et de l’antisémitisme, et c’est ce qui m’a beaucoup plu dans ce roman. Parce qu’elle évoque, de cette façon, beaucoup d’espoir, de la lumière, de la force et du courage.

Très bonne lecture-01

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s