Contemporain

Une pluie d’étincelles • Tamara McKinley

60345786_330515597637308_6918980228370923520_n.jpg

Tamara McKinley est une auteure que j’ai découvert avec un roman qui fut un énorme coup de cœur, L’île aux mille couleurs, lu il y a plusieurs années. J’ai profité d’un week-end en vadrouille pour relire cette auteure que j’avais tant aimé. Malheureusement, ce fut une immense déception.

Résumé-01

Australie, 1946. Becky Jackson a regagné son village natal avec son fils Danny après que son mari a été déclaré mort au combat. Depuis deux générations, sa famille dirige l’hôpital de Morgan’s Reach, bourgade fondée par son grand-père. Becky y connaît tout le monde et retrouve sa meilleure amie, elle aussi veuve de guerre. Becky côtoie également Ben Freeman, le pompier en chef secrète- ment amoureux d’elle. Un amour auquel elle se refuse car Danny n’a toujours pas fait le deuil de son père… Morgan’s Reach est sous tension. Il n’a pas plu depuis trois ans. Et soudain une tempête menace d’embraser la région. L’atmosphère est électrique, qui pourrait réveiller rancœurs et jalousies au sein de la petite communauté. D’autant qu’un homme rôde…

Ce que j'en pense-01

Ayant déjà lu un roman de Tamara McKinley, l’ambiance aride et sèche de l’outback australien m’était familière. L’auteure y situe presque la totalité de ses intrigues et en fait l’un des personnages principaux. Dans ce décor somptueux, magistral mais dangereux, plus précisément à Morgan’s Reach, petit village en plein cœur de l’outback, Becky Jackson, veuve de guerre, est revenue vivre près de sa famille avec son fils. Infirmière de son état, elle travaille à l’hôpital créé par ses ancêtres en compagnie de son père et de sa mère.

L’histoire est assez particulière et m’a beaucoup moins touchée que ce à quoi je m’attendais… Dès les premières pages, on sent une tension liée aux orages qui menacent d’éclater. La pluie n’a fait son apparition depuis plusieurs années et la chaleur ainsi que la sécheresse sont autant de dangers pour les habitants, qui doivent faire face à la tempête qui se déclare… Au-delà de l’aspect météorologique, dont le lecteur est abreuvé pendant des pages et des pages, les personnages ne suivent aucun fil conducteur. On distingue malgré tout trois générations de femmes, au caractère très affirmé et au courage digne des grandes héroïnes. Ce sont elles qui rythment l’histoire, les différents personnages gravitant autour d’elles. Cependant, elles n’ont pas su m’émouvoir…

Malgré des thématiques fortes, telles que le deuil, l’amour, l’alcoolisme, les violences conjugales, les traumatismes de guerre, j’ai eu la sensation de lire un roman dans lequel il me manquait tous les éléments principaux qui le constituent et donc, de suivre des intrigues sans les comprendre. Les descriptions de l’outback sont certes magnifiques et permettent de s’imprégner véritablement du décor mais elles sont longues, très répétitives et cela a fini par m’ennuyer.

Séprateur-01

Malgré des descriptions magnifiques qui permettent aisément de se projeter dans l’outback australien si particulier, ce roman n’aura pas su m’émouvoir ni me convaincre. Il n’y a, à mon sens, aucun fil conducteur entre les différents personnages et beaucoup trop de lenteurs ainsi que de répétitions. Ce fut une déception.

Déception - Analyse-01

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s