Contemporain

Une longue impatience • Gaëlle Josse

65388111_643303702747763_4142521808400154624_n.jpg

J’avais entendu beaucoup de très bon avis sur ce roman, notamment chez Mes Échappées Livresques. Un jour, en allant à la médiathèque, je l’ai trouvé parmi les nouveautés et je me suis empressée de l’emprunter ! 

Résumé-01

Ce soir-là, Louis, seize ans, n’est pas rentré à la maison. Anne, sa mère, dans ce village de Bretagne, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, voit sa vie dévorée par l’attente, par l’absence qui questionne la vie du couple et redessine celle de toute la famille. Chaque jour, aux bords de la folie, aux limites de la douleur, Anne attend le bateau qui lui ramènera son fils. Pour survivre, elle lui écrit la fête insensée qu’elle offrira pour son retour. Telle une tragédie implacable, l’histoire se resserre sur un amour maternel infini.

Ce que j'en pense-01

Une longue impatience est un roman très particulier, très différent de ce que je peux habituellement lire. On découvre l’histoire d’Anne, une mère de famille qui attend avec désespoir le retour de son fils aîné, Louis. Ce dernier, dont les relations avec son beau-père s’aggravent chaque jour davantage, a pris la fuite, las d’être la victime d’un homme qu’il aimerait rendre fier, lui qui n’a que peu connu son père et qui n’a jamais eu de figure paternelle.

Ce qui m’a aussitôt plu, c’est cette plume si délicate, si belle qui met en lumière des émotions et des sentiments qu’on garde bien souvent enfouis, qu’on n’ose exprimer de peur d’être faible. Tout ce récit n’est que sentiment. Le sentiment maternel, tout d’abord, avec cette mère qui vit viscéralement l’absence de son fils. Le sentiment amoureux également, la haine, la culpabilité, la peur, le doute. Anne vit l’indicible, une douleur sans nom et qui ne peut s’imaginer. Accepter le départ de son fils puis attendre, chaque jour en scrutant l’horizon.

L’auteure décrit alors les journées interminables de la jeune mère, ses douloureuses pensées qui s’agitent en elles, ses remises en question, son chagrin, sa colère mais aussi sa souffrance, qui transparaît avec violence à travers les mots justes de l’auteure. C’est une histoire déchirante, puissante dans laquelle on ressent pourtant beaucoup de pudeur, de sensibilité, de douceur ; une histoire qui est à la fois sombre mais tellement belle, puisqu’elle décrit l’amour maternel de manière profond et intime.

Séprateur-01

Un roman très particulier, dans lequel l’ambiance pesante est un décor pour livrer les sentiments authentiques et viscéraux d’une mère de famille qui attend avec désespoir le retour de son fils. Les sentiments humains sont décortiqués, abordés avec justesse et réalisme par une plume délicieuse et délicate. C’est une histoire déchirante !

Très bonne lecture-01

Un commentaire sur “Une longue impatience • Gaëlle Josse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s