Contemporain

La vie rêvée des chaussettes orphelines • Marie Vareille

65297105_686000905224272_7588841448322105344_n.jpg

Marie Vareille est une auteure que je suis depuis plusieurs années, d’abord pour les avis lectures qu’elle poste sur son blog (Marie lit en pyjama) et récemment sur Youtube mais également parce qu’il y a deux ans, j’ai lu Là où tu iras, j’irai et j’avais beaucoup aimé cette histoire feel-good. Son dernier roman était donc pour moi un incontournable à lire !

Résumé-01

Sur le papier, Alice va très bien : célibataire parfaitement assumée, elle a une carrière en or dans la finance à New-York, un loft avec vue sur Central Park et un secret si profondément enfoui qu’elle peut presque prétendre l’avoir oublié. Certes, elle ne dort plus sans somnifères, elle collectionne les crises d’angoisse, les TOC et les névroses, mais on ne va pas en faire tout un plat. Tout le monde a ses petits secrets, non ? Mais le problème avec les petits secrets, c’est qu’ils peuvent générer de grosses complications… et si Alice est devenue experte à fuir le passé, elle est beaucoup moins douée quand il s’agit d’affronter la réalité.

Ce que j'en pense-01

S’il y a une chose que j’ai énormément apprécié dès le départ, c’est la discrétion dont fait preuve le résumé à l’égard de l’histoire. C’est, je pense, très difficile d’écrire un résumé car il faut donner envie aux lecteurs d’ouvrir le livre sans pour autant révéler des éléments-clés de l’intrigue et il m’arrive régulièrement de ne pas les lire, pour éviter justement d’en savoir trop avant même d’avoir commencer à lire. Celui de La vie rêvée des chaussettes orphelines est en cela absolument parfait. Parce qu’il est ne dévoile même pas 1/10e de l’intrigue et, par conséquent, j’ai été très agréablement surprise de ma lecture.

C’est l’histoire d’Alice, une héroïne très atypique à mon sens, qui arrive à Paris, suite à ce que l’on suppose être un événement traumatisant. Un flou plane sur sa vie, sur son passé et elle semble camoufler une grande souffrance derrière des TOC, des crises d’angoisses impressionnantes, des médicaments et des somnifères ainsi qu’une carapace très bétonnée. En parallèle de son histoire pour le moins sombre et mystérieuse, l’auteure dévoile des extraits de son journal intime datant de plusieurs années dans lesquels elle apparaît très différente. Des flash-backs la montrent ainsi plus généreuse et pétillante, très loin de la femme austère et triste qu’elle est aujourd’hui.

Alice est, en cela, une héroïne qui m’a énormément touchée car elle cache une blessure très profonde et très douloureuse qui la ronge de l’intérieur. Ce n’est pas le seul personnage présent et Marie Vareille a créé un panel riche en tempéraments variées qui s’ajoutent et complètent la personnalité humaine et particulière d’Alice, remplie de forces mais également de faiblesses. Des personnages qui vont lui permettre d’extérioriser sa souffrance et l’aider à l’apprivoiser. Elle est authentique, fragilisée par la vie mais incroyablement attachante et j’étais loin d’imaginer les retournements de situations et autres chamboulements dont elle allait être victime.

L’auteure a choisi de traiter des sujets magnifiques, poignants auxquels je ne m’attendais absolument pas : la maternité, les relations fraternelles et maternelles, la culpabilité, le deuil, etc. La vie rêvée des chaussettes orphelines est une histoire plus complexe qu’il n’y paraît en réalité, plus profonde aussi et sertie d’une plume légère, captivante, douce, qui a beaucoup évoluée depuis la première fois que je l’ai lue.

Séprateur-01

Surprenant. C’est le terme avec lequel je qualifierais La vie rêvée des chaussettes orphelines. J’étais loin d’imaginer découvrir une telle histoire, de tels retournements de situation et j’avoue avoir été totalement embarquée dans ce récit poignant aux multiples sujets passionnants. Alice est une héroïne touchante, attachante, authentique qu’on ne peut qu’apprécier.

Excellente lecture-01

5 commentaires sur “La vie rêvée des chaussettes orphelines • Marie Vareille

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s