Contemporain

Les amours d’Alfréd • Maude Mihami

60602450_408639106532688_5082547621004836864_n.jpg

Une couverture qui pétille, colorée et remplie de petites illustrations. C’était aussi le cas pour le premier tome des aventures d’Alfréd (Les dix voeux d’Alfréd) que j’avais énormément aimé. Je suis tellement heureuse d’avoir pu découvrir sa suite, qui est toute aussi rigolote et agréable à lire. Merci encore à l’auteure de me l’avoir fait parvenir. 

Résumé-01

1970, Le Camboudin, petit village breton. Alfréd, 10 ans, a toujours un prénom dont l’accent aigu lui déplaît mais désormais un chien dénommé Biscotte, une tante à qui emprunter de la lecture, une mère qui picole un peu moins et un grand-père qui tient toujours à lui comme à la prunelle de ses yeux. Il adore autant traîner au bistrot avec ses copains, une joyeuse bande de vieux qui lui apprennent la vie, que de faire des gâteaux avec Nénette. Mais le jour où une nouvelle institutrice, Mlle Annie, arrive à l’école, rien ne va pas plus au Camboudin : le cœur d’Alfréd s’emballe – et avec lui celui des autres habitants. Alfred-le-Vieux finira-t-il par déclarer sa flamme à Victoire ? Odette restera-t-elle célibataire ? Et quid de Roger, disparu il y a longtemps, mais dont l’âme semble être enfermée dans une urne au bistrot ? Quand l’amour se mêle à la trouspignôle, c’est toute la vie du village qui est chamboulée.

Ce que j'en pense-01

L’auteure avait déjà su trouver les mots pour exprimer avec douceur la vieillesse, l’enfance, l’amitié, les relations familiales et Les amours d’Alfréd continue en ce sens, porté par la tendre et très rigolote plume de Maude Mihami. On retrouve les deux Alfréd, toujours logés au Camboudin et chamboulés par un sentiment bien connu : l’amour. Pour le petit, c’est l’arrivée d’une nouvelle institutrice qui va éveiller des émois dans son cœur. Mais ce n’est pas facile de plaire à une jolie dame quand on est un peu complexé par des kilos en trop et un peu timide.

Alfréd est un personnage terriblement attachant, que j’ai adoré retrouver. Gamin intelligent qui lit le dictionnaire tous les soirs et qui souffre du manque d’attention de sa maman et de l’absence de son papa, il est pourtant d’une grande maturité et ne loupe pas une occasion de passer du temps avec son papi, Alfréd-le-vieux. Ce dernier est d’ailleurs lui aussi très épris mais aussi pataud que son petit-fils en matière d’amour. Leurs deux histoires s’installent parallèlement et il est très amusant de voir comment les deux s’y prennent pour conquérir le cœur de leur dame.

L’auteure alterne des passages drôles et des passages plus émouvants, des moments de complicité et d’amitié qui sont merveilleux et très touchants. Dans le contexte des années 70, on découvre les secrets qui lient les habitants du village, bien souvent en raison des mœurs de l’époque, mais également la solidarité, le soutien dont ils font preuve les uns envers les autres. Ce roman se lit avec beaucoup de plaisir, il se savoure et à la fin, nous laisse un joli sourire sur les lèvres.

Séprateur-01

Une suite à la hauteur des dix vœux d’Alfréd dans laquelle on retrouve les deux Alfréd, toujours aussi complices et tous les deux victimes des foudres de l’amour. La tendre plume de l’auteure détaille leurs aventures avec humour et simplicité, au cœur d’un petit village breton dans les années 70. C’est un véritable plaisir de lecture, qui se savoure le sourire aux lèvres.

Bonne lecture-01

Un commentaire sur “Les amours d’Alfréd • Maude Mihami

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s