Contemporain

La sage-femme des Appalaches • Patricia Harman

65316206_460364074729833_1947653688893898752_n.jpg

Cela faisait quelques mois que je m’étais acheté ce roman, notamment parce qu’il a été édité chez Charleston au format de poche, une maison d’édition qui ne m’a jusqu’alors jamais déçue. Ce ne sera encore pas le cas car j’ai beaucoup aimé La sage-femme des Appalaches.

Résumé-01

Pendant la Grande Dépression des années 1930, dans une petite ville des Appalaches, Patience Murphy exerce avec talent et passion son métier de sage-femme. Déterminée à instaurer un climat de confiance avec ses patientes mais confrontée à la brutalité d’un milieu hostile, marqué par la crise économique et les problèmes raciaux, elle lutte pour apporter la vie et un peu d’espoir au sein des familles.

Ce que j'en pense-01

1929, au cœur des Appalaches. Patience Murphy est une sage-femme passionnée, parcourant des kilomètres pour aider les femmes de la région. Elle met son savoir au service de ces futures mères, les accompagnant comme elle le peut à mettre au monde leurs enfants, parfois dans des conditions difficiles voire extrêmes. De nature discrète, elle ne se dévoile que rarement sur ce qu’était sa vie avant son arrivée dans les Appalaches et chaque situation qu’elle vit est un prétexte pour rebondir et évoquer son passé, les sombres secrets qu’elle cache et son histoire.

Au-delà de l’histoire de Patience, l’auteure nous livre un magnifique portrait de femme, qu’on découvre doucement au fil des accouchements que pratique la sage-femme et au gré des rencontres qu’elle fait. A la manière d’un journal intime, Patience livre ses pensées, décrit chaque naissance, chaque moment de sa vie. Ce processus d’écriture fait de La sage-femme des Appalaches un roman assez contemplatif, sans rebondissements (ou presque) mais très agréable à lire puisqu’il donne l’impression de suivre une vieille amie dans sa vie et ses tourments.

Découpé en plusieurs parties, chaque relative à une saison, on suit Patience Murphy sur une année, apprenant ainsi à mieux connaître la femme qui se cache derrière la sage-femme. Le contexte historique qui se tisse en toile de fond est également très intéressant mais il ne m’a pas toujours semblé très développé : la ségrégation raciale, la présence du Klu Klux Klan, le travail aux mines, etc. Ce qui m’a énormément plu dans ce roman, c’est la simplicité qui se dégage du récit. Il n’y a pas de termes techniques, pas de grand vocabulaire, simplement la vie décrite de manière naturelle.

Séprateur-01

Un roman duquel se dégage une grande simplicité et la vie d’une femme, d’une sage-femme passionnée qui parcourt des kilomètres pour accompagner les femmes dans leurs accouchements. La sage-femme des Appalaches est un très beau portrait de femme, que je ne saurais que vous recommander pour sa douceur et l’impression d’être auprès d’une vieille amie.

Très bonne lecture-01

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s