Les guerres intérieures • Valérie Tong Cuong

67536884_2536674163030120_8605602559681363968_n.jpg

Après mon coup de cœur pour Par Amour, il était évident que je relirais la plume de Valérie Tong Cuong. C’est désormais chose faite avec son nouveau roman, paru le 21 août. Merci encore à JC Lattès pour m’avoir envoyé Les guerres intérieures.

Résumé-01

Comédien de seconde zone, Pax Monnier a renoncé à ses rêves de gloire, quand son agent l’appelle : un grand réalisateur américain souhaite le rencontrer sans délai. Passé chez lui pour enfiler une veste, des bruits de lutte venus de l’étage supérieur attirent son attention – mais il se persuade que ce n’est rien d’important. À son retour, il apprend qu’un étudiant, Alexis Winckler, a été sauvagement agressé. Un an plus tard, le comédien fait la connaissance de l’énigmatique Emi Shimizu, et en tombe aussitôt amoureux – ignorant qu’elle est la mère d’Alexis. Bientôt le piège se referme sur Pax, pris dans les tourments de sa culpabilité. Qui n’a jamais fait preuve de lâcheté ? Quel est le prix à payer ? Quand tout paraît perdu, que peut-on encore sauver ? La domination du désir et de la peur, les vies fantasmées et le dépassement de soi sont au cœur de ce livre fiévreux qui met en scène des personnages d’une humanité bouleversante et vous accompagne longtemps après l’avoir refermé.

Ce que j'en pense-01

Que feriez-vous si, en rentrant dans votre appartement pour quelques instants, le temps de vous changer, de prendre un objet que vous avez oublié, vous entendiez du bruit dans l’appartement voisin ? Du bruit dérangeant, presque inquiétant et inhabituel. C’est l’histoire de Pax, comédien de seconde zone, qui va découvrir que le tapage qu’il a entendu en passant en coup de vent chez lui un jour de septembre n’est pas un déménagement une agression. Il apprend qu’un adolescent a été passé à tabac, à quelques mètres de lui, tandis qu’il était trop préoccupé par sa prochaine audition, par ses futurs contrats pour consentir à s’inquiéter du raffut.

Il m’a fallu du temps pour entrer dans cette histoire, que j’ai trouvé au départ très brouillon et qui n’avait pas réussi à me captiver. J’avais la désagréable sensation d’être face à un homme arrogant, imbu de lui-même, un personnage hautain qui ne s’intéresse qu’à sa petite personne. Jusqu’à sa rencontre avec Emi, une jeune femme, responsable Qualité-Service-Environnement, qui demande les services de comédiens pour accompagner les employés de l’entreprise dans laquelle elle travaille. Emi bouleverse Pax. Au fil de leurs échanges, elle va devenir de plus en plus importante pour le quadragénaire et leurs rencontres va faire remontrer à la surface de douloureux souvenirs et interrogations liées à ce fameux jour de septembre qui a chamboulé Pax.

L’auteure a une très belle plume, j’en étais déjà convaincue lors de ma lecture de son précédent roman mais cela s’avère confirmé dans Les guerres intérieures. Elle nous plonge dans une ambiance spéciale, remplie de culpabilité. Il est si difficile de vivre avec des si, de se demander ce que l’on aurait pu faire pour éviter telles ou telles actions. Durant plus de deux cent pages, on assiste au combat que livre Pax et Emi à l’intérieur d’eux-mêmes, sur leurs choix, sur leurs réactions et les décisions qu’ils ont prises face aux événements antérieurs et à quel point cela a impacté leurs vies. Totalement neutre, sans jamais apporter un jugement, l’auteure explore les sentiments de l’âme humaine, avec justesse et sensibilité.

Séprateur-01

C’est un roman particulier, à l’ambiance lourde, que nous livre Valérie Tong Cuong. Un roman qui aborde un difficile cas de conscience mais également la culpabilité de n’avoir pas agi/réagi. L’auteure explore les sentiments humains, avec simplicité et sensibilité. Même si je n’ai réussi à m’attacher aux personnages, les questionnements qui ponctuent le récit ont malgré tout su me toucher.

Lecture mitigée-01

Un commentaire sur “Les guerres intérieures • Valérie Tong Cuong

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s