Bande-dessinée - jeunesse

Pome • Marie Desplechin et Magali Le Huche

70237969_510718356380988_8565110789130682368_n

J’avais adoré le premier volet de la saga Verteque j’avais lu au début du printemps. J’ai réservé peu de temps après le deuxième tome à la médiathèque et c’est donc avec plaisir que je me suis plongée dans Pome cet été.

résumé

Verte a de nouvelles voisines ! La jeune Pome, onze ans, et son acariâtre maman, Clorinda, qui viennent à peine d’emménager. Les deux filles se découvrent d’étranges ressemblances. Elles semblent bien appartenir à la même espèce; sans compter que leurs mères partagent elles aussi certaines compétences particulières…. Inséparables à l’école comme dans la vie, Verte et Pome entraînent Soufi dans leurs découvertes. La vie des trois enfants va s’en trouver chamboulée…

ce que j'en pene

Verte est une apprentie sorcière, qui n’avait au départ aucune envie d’apprendre à exercer la sorcellerie. Finalement, au fil du premier tome, elle s’était doucement  laissée convaincre par sa grand-mère, la célèbre Anastabotte. Dans ce deuxième volet de ses aventures, elle va faire la rencontre de Pome, une autre apprentie sorcière, dont la magie est plus puissante, qui emménage avec sa mère dans son immeuble. Aussitôt, les deux fillettes vont alors lier une belle amitié, soudée par le secret des sorcières.

70275088_375733906443776_1823726878628773888_n

Les deux héroïnes se complètent et sont terriblement attachantes. Elles sont en commun beaucoup de choses, notamment le fait d’être toutes les deux élevées par des femmes de caractère ou encore d’avoir grandi sans père. Elles vont évoluer ensemble et apprendre, grâce à Anastabotte, à canaliser leur magie tout comme elles vont découvrir comment l’utiliser et quand. Si Verte est plus démonstrative et spontanée, Pome est une petite fille réservée ; et elles forment un duo très chouette à suivre. Surtout qu’il est complété par Soufi, un adorable garçon.

69317689_2405075406252651_6362994865067786240_n

Le graphisme, toujours signé Magali Le Huche, est un véritable plaisir pour les yeux. C’est d’ailleurs un des aspects que je préfère dans cette saga parce qu’ils sont simples mais absolument pas enfantins ou naïfs. Ce deuxième opus est très rythmé, il reprend les problématiques enfantines en les agrémentant de sorcellerie. Ce qui est très agréable à découvrir. La thématique qui demeure la plus évidente est celle de l’amitié mais tout autour s’ajoute celle de la famille, de l’égalité des sexes, des relations mères/filles.

separateur-livre

Pour compléter la saga Verte, ce deuxième tome nous permet de faire connaissance avec Pome, une fillette un peu plus réservée mais très douée en sorcellerie. Le duo est très attachant et s’embarque pour quelques aventures de magie pas toujours réussies. Amitié, relations mères/filles, deux thématiques qui reviennent au milieu d’autres problématiques enfantines. Une chouette BD très agréable à lire !

je recommande

Un commentaire sur “Pome • Marie Desplechin et Magali Le Huche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s