Bande-dessinée - historique·Bande-dessinée - jeunesse

Les enfants de la Résistance, tome 1 : Premières actions • Benoît Ers et Vincent Dugomier

69346676_483595822479160_8787622492001796096_n.jpg

C’est une saga que j’ai découvert tout à fait par hasard à la médiathèque et le titre m’a rendue curieuse. Tout ce qui se rapporte à la seconde guerre mondiale m’intéresse car c’est une période historique sur laquelle j’aime lire. 

résumé

C’est vrai que, comme disait mon père, on s’était pris une fameuse gifle… Le matin du 10 mai 40, la guerre était là. Rapidement, ce fut la débâcle. Le 22 juin, un armistice était signé avec l’Allemagne. Nous étions vaincus. C’était l’été de nos 13 ans, à mon pote Eusèbe et moi. Et nous n’étions pas prêts à nous résigner !

ce que j'en pene

Toujours curieuse de découvrir des ouvrages dont la thématique principale est la seconde guerre mondiale, je l’étais encore plus concernant cette série parce qu’elle l’aborde sous le prisme des enfants et cela est rare pour un tel sujet. J’ai découvert ensuite qu’elle avait eu son petit succès et je comprends parfaitement la raison : elle est excellente ! Elle se déroule dans un petit village à quelques kilomètres de la zone libre et démarre en 1941. François et Eusèbe sont un duo inséparable, deux enfants de 13 ans, insouciant et libre jusqu’au jour où la guerre est déclarée.

67944812_391362954749445_6415705688726568960_n.jpg

Leur chemin croise alors celui de Lisa, une enfant débarquée aux portes du village, qui affirme être belge dont les parents ont été tué par les allemands. Recueillie par les parents de François, elle suscite le mystère et nombreuses interrogations mais le duo va rapidement se transformer en trio et tous les trois assistent à l’arrivée des allemands. Déterminés à résister, comprenant le régime nazi et les nombreuses discriminations qu’il implique, ils vont s’organiser et agir à travers de petites actions qui vont sensibiliser le village à leur cause.

Ce qui est très appréciable, c’est de se servir de la naïveté et l’innocence des enfants pour leur faire prendre conscience de la guerre sans pour autant les infantiliser. Leurs actions sont matures, elles font sens dans le climat politique et en lien avec l’éducation qu’ils ont eue. Reliés à des faits historiques, tel que l’appel du 18/06 du Général de Gaulle, la poignée de main de l’armistice du Maréchal Pétain et d’Hitler, les auteurs ont créé une histoire crédible, passionnante et d’excellente qualité.

separateur-livre

Premier tome de la saga, les auteurs ont pris soin de poser le contexte d’une saga qui s’annonce d’excellente qualité. Abordée par le prisme des enfants, on découvre la seconde guerre mondiale à travers leurs yeux innocents, insouciants, parfois naïfs mais jamais infantilisé. Décidés à résister, les trois héros vont mettre en place des actions à leur échelle pour sensibiliser le village. Un tome documenté et passionnant.

à découvrir

5 commentaires sur “Les enfants de la Résistance, tome 1 : Premières actions • Benoît Ers et Vincent Dugomier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s