Jeunesse

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers • Benjamin Alire Saenz

74711322_1423589201130986_217898560102858752_n.jpg

Cela fait plusieurs années que j’ai acheté ce roman et pourtant, malgré les très nombreux et excellents avis, il est resté dans ma bibliothèque. Je l’avais intégré à mon Pumpkin Autumn Challenge, certaine que ce serait le bon moment pour le découvrir. C’est ce que j’ai fais il y a quelques semaines.

résumé

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais… C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.

ce que j'en pene

Quelle merveilleuse histoire est la première pensée qui m’est venue lorsque j’ai eu terminé de la lire. Ce roman est de ceux qui marque, par son caractère unique, particulier et son aspect très addictif, à tel point qu’une fois commencé, il est impossible de le lâcher et de changer d’occupation car il obsède. Fluide et sensible, cette histoire donne l’impression d’entre dans une bulle, d’être entre parenthèse le temps de quelques instants, sans qu’on s’en apercevoir réellement, et elle se révèle tellement incroyable que sans m’en rendre compte, en seulement quelques heures, je l’avais refermée.

Ari et Dante sont deux adolescents comme on peut en rencontrer tant, à la fois ordinaires et atypiques. Si le premier est taciturne, solitaire, réservé et assez sarcastique, le second est lumineux, solaire, sensible et joyeux. Leur rencontre, aussi improbable soit-elle du fait de leur personnalité diamétralement opposée, sonne comme une évidence. Leur singularité est touchante, parce que chacun complète les différences de l’autre, chacun devient la pièce manquante de l’autre. Ils renferment des secrets, des non-dits, qu’ils s’efforcent de garder en eux malgré la confiance qu’ils se témoignent.

L’auteur s’est appuyé sur cette association pour aborder multiples questions sur l’identité, l’adolescence, sur l’amour, l’amitié, la différence, sur la vie. A quinze ans, peut-on réellement savoir qui on est ? Comment avoir pleinement conscience de tout ce qui nous entoure ? A travers l’amitié indéfectible qu’ils se portent, Ari et Dante vont s’interroger sur qui ils sont et sur les secrets de l’univers. Une quête dont ils n’imaginent pas l’issue, qui va les confronter à leurs propres ressentis, à leur peur et leur solitude. Si l’ambiance qui plane est magique et intime, entre les lignes, ce sont des sujets profonds qui sont traités et font de cette histoire un récit merveilleux et inoubliable.

separateur-livre

Ouvrir ce roman, c’est comme entrer dans une bulle. Une fois commencé, il est difficile de le reposer tant il est merveilleux. Son histoire, entre tendresse et douceur, mêle des sujets profonds, une amitié incroyable et deux adolescents aussi atypiques qu’attachants.

je recommande

Un commentaire sur “Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers • Benjamin Alire Saenz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s