Biopic·Films

Cinéma • Hors Normes

La bande-annonce de ce film m’avait énormément émue. Elle présageait un film touchant, incroyablement beau mais je n’imaginais pas ressentir un tel coup de cœur.

résumé

Bruno et Malik vivent depuis 20 ans dans un monde à part, celui des enfants et adolescents autistes. Au sein de leurs deux associations respectives, ils forment des jeunes issus des quartiers difficiles pour encadrer ces cas qualifiés « d’hyper complexes ». Une alliance hors du commun pour des personnalités hors normes.

ce que j'en pene

Si je tenais à aller ce film, c’est parce que mon travail quotidien ressemble trait pour trait à un combat pour améliorer les conditions d’accueil des enfants tout en accueillant ceux dont les familles sont dans le besoin. Ce film m’a touchée  plus que de raison parce que j’y ai retrouvé mes convictions, mes valeurs et mes combats quotidiens, parce que je travaille dans le milieu social et que chaque mot prononcé résonne de manière particulière face à tout ce que j’entreprends. La seule différence, c’est que le film, oeuvre engagée, a pour postulat l’histoire d’associations prenant en charge des enfants aux troubles autistiques sévères. Celles du Le Silence des Justes et du Le Relais Ile-de-France, à Paris.

3573942.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Énorme particularité, la majorité des personnages sont soit des personnes atteintes de TSA soit des éducateurs formés pour cette prise en charge particulière. Ce qui donne au film une certaine authenticité dans le message qu’il veut faire passer, notamment celui du manque de moyens pour assurer les soins et le suivi des personnages atteintes de troubles autistiques mais également sur la détresse des familles, dont un enfant est autiste, qui n’ont aucune ressource pour l’accompagner au quotidien. L’autisme est un handicap très vaste car il y a énormément de formes de troubles du spectre autistique. Chaque enfant, chaque personne atteinte de TSA est différente et réagit selon ses propres règles.

On va suivre les éducateurs, au cœur de leur métier alors même qu’ils manquent cruellement de soutien et de moyens pour assurer un accompagnement juste. Cela m’a énormément touchée parce que je n’ai pu m’empêcher de faire le parallèle avec ma propre profession et les moyens mis en oeuvre pour faire de l’éducation et de la petite enfance un milieu équilibré ne sont absolument pas suffisants. Ce qui est fortement dénoncé dans le film, à travers le quotidien des éducateurs et notamment le fait qu’il est nécessaire que pour chaque personne autiste, un unique professionnel doit être assigné.

3616064.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

La grande force du film réside finalement dans sa simplicité, qui laisse une immense place à la justesse et à l’émotion. Il met en lumière l’action de ceux qui, passionnés, luttent pour l’égalité des chances, l’égalité des droits et la réinsertion des personnes autistes que l’on oublie trop souvent. C’est un immense coup de cœur.

séparateur cinéma 1

Un commentaire sur “Cinéma • Hors Normes

  1. Cela fait deux semaines que je veux aller voir ce film qui m’a été chaudement recommandé et que je repousse pour des difficultés d’emploi du temps mais tu me fais me dire qu’il faut que je cesse de repousser pour aller le voir ! S’il te parle alors que tu travailles dans un milieu similaire, c’est qu’il a dû réussir à capter le quotidien de ces gens qui font de leur mieux et je suis très curieuse de voir ça.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s