Historique

La parade des enfants perdus • Pam Jenoff

79388912_1036349480064753_5760506443446878208_n.jpg

J’ai découvert La parade des enfants perdus totalement par hasard sur le site des éditions Michel Lafon, avec cette impression d’être passée à côté alors même que je suis assidûment chaque parution qui aborde de près ou de loin le sujet de la seconde guerre mondiale. Avec une note de 4/5 sur Goodreads, ce roman s’annonçait prometteur et il a été une très bonne lecture.

Résumé-01

1944, Allemagne nazie, Noa, 16 ans, découvre un wagon contenant des dizaines de bébés juifs, en partance pour les camps, la plupart morts de froid. Bouleversée, elle enlève l’un des survivants et trouve refuge dans un cirque itinérant. Son directeur, Herr Neuhoff, s’engage à l’accueillir ainsi que son soi-disant petit frèreà une condition : qu’elle maîtrise le trapèze volant en équipe avec Astrid, trapéziste juive. Dans cette guerre où chaque faux pas peut s’avérer fatal, Noa et Astrid doivent apprendre à se faire confiance en dépit de leurs terribles secrets.

Ce que j'en pense-01

Parmi les nombreux romans historiques que j’ai pu lire depuis plusieurs années, une majorité se déroule durant la seconde guerre mondiale. C’est un sujet relativement parce qu’il y a multiples façons de l’aborder et multiples points de vue possibles. L’auteure a choisit de le traiter par le prisme du monde du cirque et des artistes, une perspective qui est extrêmement intéressante puisque les cirques ont beaucoup été utilisé pour cacher des personnes juives aux yeux des nazis, bien souvent sous la protection de faux-papiers. Le cirque était également, pour les plus téméraires, un moyen d’expression et de résistance extraordinaire.

Si l’histoire n’aborde pas en détails ces éléments, ils n’en restent pas moins captivants et font partie de ce qui m’a passionnée dans ce récit. L’intrigue fait se rejoindre deux femmes, deux héroïnes aux tempéraments audacieux. Tout d’abord, Astrid qui, après l’échec de son mariage avec un homme du Reich en raison de sa condition de juive, décide de retourner dans son village natal en espérant retrouver sa famille et le cirque dans lequel elle a fait ses premiers pas et s’est exercée comme trapéziste. C’est un vieil ami de sa famille, également propriétaire d’un cirque, qui la recueille, suite à la disparition de ses parents et ses frères.

Ensuite, Noa, une jeune hollandaise en fuite qui travaille comme femme de ménage dans une gare après avoir accouché clandestinement. Un jour, pendant sa journée de travail, elle découvre un wagon rempli de bébés endormis, prêt à partir pour une destination inconnue. Voyant là un signe, suite à l’enlèvement de son propre bébé, elle recueille un petit garçon et décide de s’enfuir. La jeune hollandaise va alors se réfugier au sein du cirque qui emploie Astrid, à la condition qu’elle devienne trapéziste et forme un duo avec la jeune juive.

Ce duo féminin attachant, courageux, prêt à tout pour vivre va apprendre à se connaître, à se faire confiance, s’entraider, s’épauler ; de celui-ci naîtra une amitié touchante, que j’ai pris plaisir à voir évoluer. Malgré les quelques longueurs qui parsèment le récit, ce récit est une belle histoire, à la fois émouvante et triste. Ce que j’ai apprécié, c’est que l’intrigue ne se concentre pas essentiellement sur la seconde guerre mondiale mais davantage sur la vie du cirque à cette époque, les difficultés qu’ils pouvaient rencontrer pendant leurs tournées avec les bombardements, les risques encourus par les personnes juives, etc. J’ignorais tout de cet aspect historique et je ressors satisfaite de ce que j’ai appris grâce à cette histoire.

Séprateur-01

Un roman passionnant qui nous plonge dans l’univers du cirque à l’époque de la seconde guerre mondiale, même si le récit ne se concentre pas essentiellement sur cette période. Deux femmes, deux destins s’entrecroisent, liés par une amitié indéfectible et le désir de se sauver et de vivre. Malgré quelques longueurs, ce fut une très bonne lecture, riche en découvertes.

Très bonne lecture-01

2 commentaires sur “La parade des enfants perdus • Pam Jenoff

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s