Romance

Les belles apparences • Vi Keeland

82493888_308560380085666_5775102361521356800_n.jpg

Cette année, le blog a la chance d’être partenaire des éditions Hugo Roman et à cette occasion, j’ai reçu Les belles apparences. Cela fait un petit moment que j’ai envie de davantage lire de romances et ce sera l’occasion de ces prochains mois.

résumé

Rachel Martin est une jeune femme pétillante qui cherche à cacher sa vulnérabilité derrière son humour. Dans le cadre de sa thèse en art-thérapie, elle s’apprête à devenir l’assistante d’un professeur de musique à l’université : Caine West… qui a la réputation d’être froid et antipathique. Lorsque Rachel arrive à la fac, elle découvre avec embarras que Caine n’est autre que l’homme si séduisant qu’elle a insulté la veille dans le bar où elle travaille… l’ayant pris pour quelqu’un d’autre. Bouleversée par cette rencontre, Rachel enquête sur Caine, et découvre que derrière les apparences d’un professeur de musique bien sous tous rapports, se cache un homme sombre qui dissimule un passé douloureux. Pourquoi Caine a laissé tomber sa carrière de rock star pour devenir un respectable professeur de musique ? Que s’est-il passé dans la vie de Rachel pour qu’elle envisage la musique comme thérapie ?

ce que j'en pene

Rachel et Caine se rencontrent de manière explosive, un soir, dans le bar où Rachel fait des extras. Une rencontre qui va les bousculer et les bouleverser l’un et l’autre. Si les deux ne semblent pas décidés à engager un semblant de trêve, la proximité que leur confère leurs emplois respectifs au sein de l’université où ils travaillent en temps qu’enseignants en musique va peu à peu faire naître entre eux une complicité à laquelle il ne s’attendait pas.

C’est le postulat de cette romance en apparence très simple qui va pourtant chercher à défendre des sujets relativement durs. Sans s’en apercevoir, les deux héros vont développer une alchimie qu’ils ne peuvent expliquer. Alors même que les relations remplies de sentiments ne font pas partie de leur méthode de fonctionnement. C’est donc un enchaînement de moments doux, tumultueux et une alternance de points de vue entre Rachel et Caine qui va rythmer le récit. Au-delà de l’attirance physique, l’auteure chercher à nous faire comprendre que c’est bien leurs deux personnalités qui se correspondent, grâce à la musique, qu’ils ont en commun.

L’intrigue est pourtant loin de se résumer à leur romance et elle se compose de mystère, de surprises et de secrets. Un événement passé qu’ils ont en commun va venir les bousculer et c’est un rebondissement que j’étais loin de voir venir. C’est un aspect que j’ai beaucoup aimé car l’histoire ne se centre pas sur la sensualité. Cependant pas exempt des clichés du genre, ce roman est malgré tout une histoire d’amour tendre, savoureuse, sur fond de religion, d’enfance brutalisée, de pardon et de musique.

separateur-livre

Les apparences sont souvent trompeuses et c’est tout le propos de cette romance tendre et savoureuse, sur fond de musique, de pardon et d’amour passionné. L’histoire ne se concentre pas sur la sensualité du couple mais axe davantage son discours sur la possibilité pour deux personnalités de se correspondre parce qu’elles sont liées.

à découvrir

Parce que la musique exprime toutes les choses que les gens ne peuvent pas dire, mais qui sont impossibles à garder sous silence.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s