Bande-dessinée - historique·Bande-dessinée - jeunesse

Les enfants de la Résistance, tome 4 : L’escalade • Benoît Ers et Vincent Dugomier

75388432_767764250337031_605031364382687232_n

Depuis maintenant plusieurs mois, cette saga historique et jeunesse m’accompagne (Premières actions, Premières répressions, Les deux géants) et je ne cesse d’être admirative car elle est d’une très grande qualité. J’ai profité des vacances pour lire le quatrième tome dont voici la chronique.

résumé

François, Lisa et Eusèbe ont accompli la plus grande victoire du « LYNX » en détruisant l’usine de recyclage de cuivre. Mais leur contact avec la résistance est abattu, et l’heure est plus grave que jamais. Ils doivent maintenir le réseau qu’il a mis en place, et surtout le développer en assurant le bon acheminement d’un émetteur-récepteur, lequel leur permettrait de communiquer avec Londres !

ce que j'en pene

1942. Le combat de la Résistance s’intensifie en France et alors que le Lynx prend la décision d’avouer leurs identités à leur contact Pégase et contre toute attente, ils ne sont pas pris au sérieux. Si cela leur permet de rester davantage de temps sous couverture, sans éveiller les soupçons, cela va leur permettre également de lancer le Lynx dans des opérations de plus grandes envergures. Les choses se complexifient. En effet, alors que la persécution des juifs s’intensifie, la montée du nazisme est de plus en plus présente et la collaboration et la résistance se font face durement.

74158431_516846055826952_8765955880937062400_n

De plus, la propagande augmente et les dénonciations deviennent monnaies courantes, parfois faites sur simple supposition ou parce que des voisins sont en querelle. L’histoire s’assombrit considérablement et il est désormais difficile de voir dans ce trio l’enfance naïve et insouciante qu’ils espéraient. En toile de fond, des événements tels que la Rafle du Vel d’Hiv ou encore l’obligation du port de l’étoile jaune pour les juifs rappellent des moments-clés historiques de cette seconde guerre mondiale. Les auteurs mettent également l’accent sur le réseau d’évasion qui a rapidement permis à des personnes de fuir en zone libre, même si paradoxalement à ce qui avait été annoncé, les rafles ne s’arrêtent plus aux frontières.

75576406_766046160537113_9065860592379625472_n

A mesure que l’histoire avance, l’angle historique est plus important même si c’est toujours abordé d’un point de vue pédagogique. C’est d’ailleurs la grande force de cette saga, à mon sens. J’ai été à nouveau passionnée par ce quatrième tome, qu’on sent plus sombre que les précédents, surtout depuis l’aspect de la Résistance. Les actions sont plus compliquées et demandent un sang-froid qui manque au trio du Lynx, mais cela permet de nous rappeler que ce sont des enfants et qu’ils n’avaient pas idée de ce dans quoi ils s’embarquaient.

separateur-livre

L’histoire s’assombrit à mesure que les années avancent et que la guerre se prolongent. Ce quatrième tome tend à montrer le décalage des actions de la Résistance avec l’âge du Lynx, afin de nous rappeler que ce sont malgré tout des enfants. Encore une fois, j’ai été passionnée et réellement captivée par la qualité de cette saga.

je recommande

Un commentaire sur “Les enfants de la Résistance, tome 4 : L’escalade • Benoît Ers et Vincent Dugomier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s