Drame·Films·Films romantiques

Cinéma • Les Filles du Docteur March

5765494.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Même sans avoir lu le roman de Louisa May Alcott, il me fallait aller voir cette adaptation au cinéma. Un film qui a été un énorme coup de cœur et que je ne suis pas prête d’oublier tant il a su me toucher.

Résumé-01

Une nouvelle adaptation des Quatre filles du Docteur March qui s’inspire à la fois du grand classique de la littérature et des écrits de Louisa May Alcott.

Ce que j'en pense-01La première chose qui m’a frappée, c’est toute la douceur et la beauté qui se dégage de ce film. Il est somptueux, s’attachant à montrer différentes facettes du destin et de la vie de quatre jeunes femmes magnifiques, inspirantes, courageuses, libres dans un récit non linéaire, de l’hiver 1861 à l’automne 1868. Ce sont les fameuses filles du Docteur March. Elles sont incroyables et remplissent l’écran avec une énergie et une ferveur qui éblouit. Il n’y a qu’elles, quatre sœurs liées qui s’épaulent et se soutiennent dans les bons et les mauvais moments, au gré d’une enfance et d’une jeunesse au sein d’un nid familial aimant.

Saoirse Ronan (Finalized);Emma Watson (Finalized)

Même sans avoir lu le roman original de Louisa May Alcott, j’ai été profondément touchée par cette adaptation et par les sœurs March. Les actrices choisies sont en partie responsable et ce quator réuni à l’écran fonctionne à merveille. Tout d’abord, Jo, incarnée par Saoirse Ronan, est bluffante de sincérité et de liberté, assoiffée par sa volonté d’écrire un roman. Amy, jouée par Florence Pugh, ne démérite pas, elle aussi représentante d’idéaux ambitieux dans son désir de s’épanouir par la peinture. Meg, interprétée par Emma Watson, plus romantique, trace son chemin au côté du beau James et réalise son rêve de fonder une famille. Enfin, Beth, la plus jeune sœur, qui se démarque par sa discrétion et son calme, qui finira par toutes les réunir dans des circonstances dramatiques.

Elles sont toutes les quatre différentes, autant dans leurs parcours de vie que dans leurs caractères. Partageant une valeur féministe en commun et un désir de liberté féminin très engagé, elles le traduisent à travers l’art qui règne en maître sur le foyer March : l’écriture, la musique, la peinture, la couture et la cuisine. La réalisatrice travaille d’ailleurs avec justesse ce féminisme inhérent à la famille, sans tomber dans le manichéisme ou le pathos mais en montrant les hommes complices des femmes March, soutiens de leurs ambitions.

5749869.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce film a été un véritable coup de cœur. Le scénario est intelligent, rempli d’émotions et la mise en scène est passionnée. Toutes les valeurs et les leçons transmises sont pertinentes et transposables aujourd’hui : la compassion, la passion, la dévotion, l’amour. C’est une histoire douce, bienveillante, magnifique qui m’a enveloppée deux heures durant et qui a su toucher mon cœur.

Séprateur-01

2 commentaires sur “Cinéma • Les Filles du Docteur March

  1. Ce roman est une de mes meilleurs lectures d’enfance. J’avais adoré. Lorsque le film passera à la télévision ou sur Netflix je le regarderai c’est sûre!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s