Bilans

2019 • Mes meilleures lectures BD & albums de l’année

Comparée à 2018, j’ai lu moins de bandes-dessinées et de romans graphiques en 2019. J’ai aussi eu moins de coup de cœur, ce qui explique que je ne puisse pas faire de TOP 10. Ce n’est pas pour autant que je ne peux pas vous présenter mes meilleures lectures BD et je vous laisse avec les sept qui ont marquée mon année.

separateur-livre

Elma, une vie d’ours, tome 1 : Le grand voyage de Léa Mazé et Ingrid Chabbert

Ma chronique

Coup de cœur pour ce duo attachant et complice formé par Papa Ours et Elma. Leur complicité est touchante, leur relation est belle et tendre et on ne peut qu’être touchée par cet amour qui transparaît dans les planches de dessins de Léa Mazé. Ses graphismes sont d’ailleurs absolument magnifiques, les couleurs des illustrations rappelle l’automne. Les planches respirent la douceur, la tendresse, grâce à des illustrations absolument magnifiques et colorées. Je suis littéralement tombée sous le charme de cette bande-dessinée.

separateur-livre

Les Carnets de Cerise, tome 5 : Des premières neiges aux Perséides de Joris Chamblain et Aurélie Neyret

Ma chronique

Une chose est sûre, c’est une tome qui clôt merveilleusement bien la saga, même si je suis profondément triste de me dire que Les carnets de Cerise sont terminés. Je n’aurais imaginé une meilleure fin pour cette enquêtrice hors pair, observatrice et débrouillarde. Il ne s’agit, dans ce cinquième tome, plus de résoudre une enquête mais de permettre à Cerise de, petit à petit, tourner la page de cette culpabilité qui la ronge. Les auteurs abordent ainsi le deuil, la mort, la culpabilité, le manque, la douleur, à travers le regard d’une enfant et bien que ce soit un sujet dur, difficile à aborder, il l’est fait de manière remarquable et absolument touchante ici. Le ton est juste, les mots sont délicats et il est très agréable de dire au revoir à Cerise sur ces notes pleines d’espoir.

separateur-livre

Et puis Colette de Mathou et Sophie Henrionnet

Ma chronique

Ce roman graphique est à tomber, plein de tendresse et de légèreté malgré le sujet de fond. Il m’a séduite du début à la fin et l’histoire touchante m’a même mise les larmes aux yeux. C’est une histoire triste qui est pourtant lumineuse et adorable, très touchante sans jamais tomber dans le pathos. Les deux auteures ont réussi à créer une bulle de bonheur dans lequel on se glisse avec délicatesse pour ne jamais avoir envie d’en sortir. Les graphismes de Mathou, tous en rondeurs, ont ce côté naïf qui apporte à l’histoire son côté mignon et allègent le sujet douloureux et lourd que peut être le deuil, la perte d’un être cher. 

separateur-livre

Simone Veil : L’immortelle de Pascal Bresson et Hervé Duphot

Ma chronique

Simone Veil était une femme remarquable et le parallèle entre sa déportation et son combat contre l’IVG est une manière de montrer que les épreuves qu’elle a traversées dans sa jeunesse n’ont fait que renforcer son engagement, sa volonté et sa force. La forme graphique permet de retranscrire de manière plus concise la vie riche d’une femme incroyable, tout en restant précis et documenté. Un hommage magnifique !

separateur-livre

Rosa Parks, la femme qui osa dire non ! de Sophie de Mullenheim et Johan Papin

Ma chronique

Surnommée la « mère du mouvement des droits civiques », Rosa Parks est une pionnière et une figure emblématique depuis le jour où elle a refusé de céder son siège à un passager blanc dans un bus. Femme d’exception, dont l’engagement dans la lutte contre la ségrégation raciale a fait le tour du monde, elle s’est tenue aux côtés de Martin Luther King dans ce combat. Chaque chapitre parcourt des moments de la vie de Rosa, de sa naissance jusqu’à son refus de céder la place à un homme Blanc dans un bus. Didactique et illustrée, ce fut une excellente lecture.

separateur-livre

Saga Les enfants de la Résistance de Benoît Ers et Vincent Dugomier

Tome 1 : Premières actionsTome 2 : Premières répressionsTome 3 : Les deux géantsTome 4 : L’escalade

Toujours curieuse de découvrir des ouvrages dont la thématique principale est la seconde guerre mondiale, je l’étais encore plus concernant cette série parce qu’elle l’aborde sous le prisme des enfants et cela est rare pour un tel sujet. Au fil des tomes, les événements en toile de fond marquent les moments-clés et historique de cette seconde guerre mondiale. Le trio original grandit, prend conscience que ces actes ont une portée et que la guerre n’est pas un jeu d’enfant. C’est une saga passionnante, didactique, à très forte portée pédagogique.

separateur-livre

Algériennes de Meralli et Deloupy

Ma chronique •

La guerre d’indépendance algérienne vue par les femmes, c’est un sujet qu’il me semblait nécessaire de lire. C’est une guerre récente, elle a été vécue, pour la plupart, par nos grands-parents ou nos parents, selon l’âge que l’on a. L’histoire de cette bande-dessinée repose sur des témoignages fictifs qui s’accrochent à la réalité, forte d’un travail documentaire et de recherches conséquentes et transparentes. Les portraits de femmes résistantes, pied-noir, fille de Harkis ou encore militante politique se croisent pour tenter de décrire et de revenir sur l’horreur de la guerre et les sévices sexuels qui ont été perpétrés aux femmes par les militaires. La violence est frappante, elle m’a bousculée et marquée…

separateur-livre

Il fallait que je vous le dise d’Aude Mermilliod

Ma chronique •

Témoignage de l’histoire personnelle de l’auteure, Il fallait que je vous le diseest un bande-dessinée qui a pour vocation de briser le tabou de l’IVG. Aude Mermilliod, dans cette bande-dessinée très touchante, aborde avec beaucoup de pudeur dans une première partie son histoire et son parcours. Elle évoque alors le choix qu’elle a eu et qu’elle a fait, le deuil, la douleur physique et psychologique, le monde médical qui l’a entourée ou culpabilisée, la culpabilité, les discours parfois jugeants et moralisateurs de son entourage. Cette bande-dessinée est une ode à la liberté, au choix des femmes de disposer de leur corps.

separateur-livre

Et vous, avez-lu des bandes-dessinées ou des romans graphiques cette année ? 

2 commentaires sur “2019 • Mes meilleures lectures BD & albums de l’année

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s