Les louves • Flore Balthazar

Depuis que cette bande-dessinée est parue en librairie, impossible de la réserver à la médiathèque. Elle est sans cesse indisponible et cela me frustrait beaucoup car j’avais très envie de la découvrir, surtout qu’elle se déroule pendant la seconde guerre mondiale. Je me la suis donc offert lors d’un passage chez Gibert Joseph.

Résumé-01

Comment vit-on lorsqu’on est une femme belge sous l’occupation allemande ? C’est ce que vont apprendre Marcelle et Yvette, deux filles de La Louvière, au cours de ces longues années de guerre. Aux côtés de leurs frères et de leurs parents, elles grandiront jusqu’à devenir peu à peu des femmes soucieuses de préserver leur monde, des Louves prêtes à se battre pour vivre et à vivre pour être elles-mêmes.

Ce que j'en pense-01

Mélange de faits réels et des souvenirs de sa famille, et plus particulièrement de son aïeule, Flore Balthazar s’est inspirée de l’histoire de ces ancêtres pour construire ce roman graphique historique qui nous plonge dans la seconde guerre mondiale, en Belgique. A travers les pensées de Marcelle, qui les rédige au cœur des planches dans une sorte de journal intime, on suit la vie à La Louvière.

Elle dépeint la guerre, la mobilisation de son père, les écoutes de la BBC et la radio, les alertes aux bombardements et les courses jusqu’à la cave pour se protéger, les restrictions, son quotidien à l’école à Bruxelles, son adolescence, ses résultats scolaires, etc. Marcelle décrit la vie, sous cette occupation et au cœur du conflit. En parallèle, l’auteure aborde le sujet de la résistance à travers le personnage de Mlle Clauwaerts, femme engagée dans l’opposition.

Même si le scénario est fluide, il m’a semblé qu’il était parfois inégal en rythme. Certains planches m’ont captivées tandis que d’autres essoufflent le récit. Les graphismes sont absolument superbes en revanche, le trait est léger et les couleurs changent selon les sujets abordés, ce qui permet de se repérer facilement. C’est une très beau portrait de famille et un témoignage touchant, mettant à l’honneur les femmes résistantes.

Séprateur-01

Un roman graphique très bien documenté, qui se concentre sur la seconde guerre mondiale dans une région de Belgique, s’inspirant de faits réels et des souvenirs des ancêtres de l’auteure. Un scénario qui manque parfois de rythme mais ne m’a pas empêchée de beaucoup apprécié cette lecture.

Très bonne lecture-01

Un commentaire sur “Les louves • Flore Balthazar

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s