Films·Films historiques

Cinéma • 1917

5461152.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Récompensé aux Golden Globes ainsi qu’aux BAFTA il a également été nommés 11 fois aux Oscars, 1917 semblait le film à ne pas louper en ce début d’année. Passionnée d’histoire, cela me le rendait d’autant plus intéressant. Ce fut un coup de cœur.

Résumé-01

Pris dans la tourmente de la Première Guerre Mondiale, Schofield et Blake, deux jeunes soldats britanniques, se voient assigner une mission à proprement parler impossible. Porteurs d’un message qui pourrait empêcher une attaque dévastatrice et la mort de centaines de soldats, dont le frère de Blake, ils se lancent dans une véritable course contre la montre, derrière les lignes ennemies.

Ce que j'en pense-01

La bande-annonce communiquait l’opération, dès les premières minutes et c’est ce qui m’a donné tant envie d’aller voir ce film. Parce qu’il n’était question que d’une phrase et qu’elle induisait une mission incroyable et presque irréalisable. Une opération quasiment suicidaire pour deux jeunes soldats britanniques, qu’on charge de porter un message à un bataillon pris au piège par l’ennemi, tout en devant traverser leur front. Une histoire de guerre en somme assez classique si elle n’était pas sublimée par une méthode de réalisation inouïe. Le film est intégralement tournée en plan-séquence, ce qui donne l’impression d’être acteur, un peu à la manière d’un troisième personnage.

1918774.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce côté immersif permet d’ailleurs des scènes magnifiques, riches en émotions et en angoisse. Le réalisateur, en détaillant les scènes qui se déroulent dans les tranchées, a cherché à monter cette attente souvent insoutenable pour les soldats, ces moments où ils n’allaient pas au front sans savoir quand ils rentreraient, quand la guerre se terminerait et quand ils reverraient leurs proches. Peu d’action découle véritablement de l’intrigue, mise à part le feu de la guerre sur le front et quelques scènes de fusillade. Si ce n’est quelques scènes d’affrontement surprenantes et brèves, le film est plutôt lent et on suit les deux soldats dans leur quête du bataillon piégé, au cœur d’une région française dévastée par les bombardements.

0763230.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Ce film est une immersion totale au cœur de la première guerre mondiale, celle qu’on appelle la guerre des tranchées et grâce à une réalisation en plan-séquence, on a la sensation de vivre la guerre, la peur, l’horreur et l’incompréhension, l’émotion des soldats. Je suis ressortie scotchée, hébétée par ce film qui bouscule, retourne et nous montre la guerre comme on ne la jamais vue. Par de nombreux aspects, il m’a rappelé Dunkerque et sa volonté de mettre en avant des aspects de la guerre méconnu. C’est un coup de cœur.

Séprateur-01

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s