Historique

Une vie entre les pages • Cristina Caboni

91276320_837695713371558_8118237644053282816_n

Bien qu’ayant précédemment écrit deux romans traduits en France, je ne m’étais jamais intéressée à la plume de Cristina Caboni. C’est le résumé de ce troisième qui m’a totalement charmée et je me suis laissée bercée par une histoire émouvante et surprenante. Merci aux éditions Presses de la Cité de m’avoir envoyé ce roman.

résumé

Sofia Bauer, ancienne bibliothécaire et relieuse à ses heures perdues, vit à Rome. Son couple bat de l’aile et la jeune femme sent peu à peu sa vie glisser entre ses doigts. Passionnée de livres anciens, elle rentre un jour dans une librairie et s’y voit offrir un vieil ouvrage contre la promesse de le remettre en état. Elle ignore alors qu’elle est à l’aube d’une aventure rocambolesque, qui va lui ouvrir les portes du passé et la réconcilier avec le présent. Tandis qu’elle s’attelle à la restauration de l’ouvrage, Sofia tombe en effet sur une lettre manuscrite, dissimulée entre les pages. Celle-ci est signée de la main de la relieuse originale du livre, une certaine Clarice von Harmel, ayant vécu à Vienne au début du XIXe siècle, à une époque où cette profession était encore réservée aux hommes. Une femme qui semble s’être battue pour son indépendance et sa liberté, la payant au prix fort, et a dissimulé son message telle une bouteille à la mer dans l’océan du temps. Elle y évoque un fascinant secret que Sofia n’aura alors de cesse que de mettre au jour, aidée en cela par Tomaso Leoni, fameux chasseur de livres rares et expert en graphologie… Page après page, indice après indice, le couple mène l’enquête à travers l’Europe et redonne une voix à Clarice, dont le courage et la détermination serviront de guides à Sofia pour reprendre sa vie en main…

ce que j'en pene

Alors que Sofia est à un tournant de sa vie, lors d’une balade en librairie, la jeune femme tombe un manuscrit très abîmé. Un ouvrage très ancien, d’un auteur qu’elle a longuement étudié et adoré lorsqu’elle était plus jeune. Ancienne bibliothécaire et passionnée par la reliure, Sofia ne réfléchit pas longtemps avant d’emporter avec elle ce livre qui semble totalement l’envoûter. C’est en entreprenant les premiers travaux de restauration sur la couverture qu’elle va trouver une lettre, cachée dans le contre-plat. Écrite à la main par une certaine Clarice von Harmel, elle découvre le destin d’une femme extraordinaire.

Pour Sofia, c’est le début d’une enquête qui va la mener jusqu’à Munich, Vienne et enfin, Londres, à la découverte de l’histoire de Clarice, une femme passionnante et moderne du XIXe siècle, également passionnée par les livres et relieuse à Rome après s’être échappée d’un mariage violant et malveillant. Alors qu’on assiste à un jeu de piste mêlant le passé et le présent selon les chapitres, l’auteure fait également de nombreux parallèles entre les deux héroïnes. Toutes les deux charismatiques, courageuses, ambitieuses, elles possèdent plus que points de commun qu’on ne peut l’imaginer.

Si j’ai adoré l’histoire de Clarice, que j’ai trouvé merveilleuse et téméraire, j’ai également été touchée par Sofia. C’est un roman poétique, profond dans lequel l’auteure distille, dans un style qui m’a fascinée, son amour pour la littérature, à grand renfort de références et de citations magnifiques. Je suis tombée littéralement sous le charme de la plume de Cristina Caboni, elle a une façon d’assembler les mots qui rendent chaque phrase magique. C’est tout aussi épatant de se retrouver autant entre les lignes, parmi les descriptions consacrées à l’amour des livres, la sensibilité des lecteurs, aux pouvoirs des histoires. Plus qu’un hommage, c’est également un portrait de femmes fortes, indépendantes, libres.

separateur-livre

Coup de cœur pour ce roman sensible, profond et poétique, qui entortille le destin de deux femmes merveilleuses, charismatiques et ambitieuses. J’ai été subjuguée par le style de l’auteure et par cette histoire magnifique, qui rend hommage à la littérature et aux amoureux des livres.

mémorable

Un commentaire sur “Une vie entre les pages • Cristina Caboni

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s